Riz noir aux courgettes et houmous tomaté

Riz noir aux courgettes et houmous

Cuit pilaf, ce riz noir aux courgettes et houmous tomaté est un plat complet et gourmand qui convient à toute la famille. Il apporte des protéines avec le houmous, des lipides avec les pignons de pin et des glucides avec le riz noir.

recette de Riz noir aux courgettes et houmous

Riz noir interdit pilaf aux courgettes et houmous tomaté

Niveau de difficulté : facile

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 50 minutes pour les pois chiches et 30 minutes pour le riz

Recette pour 4 personnes

Ingrédients

  • 250 g de riz noir interdit
  • 1 oignon
  • 2 courgettes
  • 120 g de pois chiches secs
  • 1 à 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de tahini
  • 1 jus de citron jaune
  • 6 tomates séchées
  • 30 g de pignons de pin
  • Huile d’olive
  • Thym frais
  • Sel, poivre
  • Paprika

 

 

 

 

 

 

  1. Après avoir fait réhydrater vos pois chiches une nuit, les rincer et les faire cuire environ 50 minutes dans une eau frémissante. Vous pouvez aussi utiliser des pois chiches en boîte.
  2. Mixer les pois chiches avec le jus de citron, le tahini, les tomates confites, la ou les gousses d’ail selon vos goûts et un peu d’huile d’olive.
  3. Assaisonner selon vos goûts et conserver au frais.
  4. Ciseler finement l’oignon et le faire revenir dans de l’huile d’olive. Ajouter le riz pour l’enrober de matière grasse. Ajouter de l’eau ou du bouillon progressivement et cuire à feu doux jusqu’à cuisson complète. Ce procédé de cuisson évitera aux grains de riz d’éclater et de perdre de leur couleur.
  5. Faire des lamelles et/ou des rondelles de citron et les faire revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive. Les faire mariner avec un peu de thym frais et d’ail jusqu’à utilisation.
  6. Dresser votre assiette et parsemer de quelques pignons de pin légèrement torréfiés.

Le riz noir interdit

Ce riz d’une belle couleur noire est dit interdit car autrefois il était réservé aux empereurs chinois vivant dans la cité interdite. Avec son goût prononcé, ce riz sauvage a une très bonne tenue en cuisson. Il est idéal dans un risotto au visuel moderne, en salade, en riz au lait ou tout simplement en garniture. Opter pour une cuisson par absorption en ajoutant l’eau progressivement pour conserver cette belle couleur noire et ne pas éclater les grains de riz.

© Sabarot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cuit pilaf, ce riz noir aux courgettes et houmous tomaté est un plat complet et gourmand qui convient à toute...
" />