Jugaad, le nouvel indien chic et branché

Entre bistrot chic et bar branché, Jugaad est la nouvelle « place to be » pour se sentir encore mieux qu’à Delhi, dans l’assiette, sans quitter le cœur de Paris.

 

Oubliez le fond sonore de cithare, les murs chargées de Taj Mahal, de déesse à plusieurs bras ou de dieu à tête d’éléphant, chez Jugaad le décor est chicissime : un peu de curcuma sur les murs, du rose shocking en rechampi et une salle baignée de lumière naturelle. On est bien loin de l’indien de quartier !

Jugaad

 

C’est dans l’assiette que l’Inde aux mille saveurs brille de tous ses feux. Manoj Sharma modernise sa cuisine natale, en adaptant recettes iconiques, spécialités authentiques, cuisine familiale et savoureuses street-food aux épices variées, le tout réalisé à partir d’ingrédients français, choisis auprès des meilleurs artisans du goût. Bref il transforme la cuisine indienne en une cuisine délicate, inspirée par son savoir-faire. Car bien que Jugaad soit le premier restaurant de Manoj Sharma, le chef n’en est pas à son coup d’essai.

De ses débuts à Delhi pour le groupe de luxe Oberoi, le chemin traversé jusqu’à Jugaad est impressionnant. Amaya et le Rasoi, deux tables étoilées londoniennes, le MG Road Puis le Desi Road à Paris, le Shirvan Café Métisse d’Akrame Benallal, le Séoul Mamma puis la renaissance du Sir Winston… Manoj Sharma est de toutes les créations de carte, de tous les lancements de concepts métissés car il sait conjuguer authenticité et modernité, il compose des mets dans l’air du temps.

Pour cuisiner comme il se doit, le chef a fait installer deux fours tandoors, des fours verticaux en forme de jar, une robata, le barbecue au charbon de bois d’origine japonaise ainsi qu’un piano XXL dans une cuisine complètement ouverte sur la salle, histoire d’assurer le show.

gin tonic
Slumdog Tonic

Passé le bar où l’on déguste des gins mêlés à des tonics maison d’anthologie ou autres boissons épicées dont Jugaad a le secret, on s’attable pour découvrir une carte atypique. Outre l’inimitable déclinaison de naans, cuits au four tandoor, on savoure des Nashta, des bouchées crues, cuites ou en salade, à partager comme des tapas.

carte Jugaad

Viennent ensuite les plats, parmi lesquels quelques recettes signature : le Mâcher Paturi, une recette emblématique de la baie du Bengale, où le poisson blanc mariné à la moutarde de coco est cuit enroulé dans une feuille de bananier pour un moelleux à tomber ; le Pork Chop Vindaloo, héritage de la colonisation portugaise au XVème siècle dans la région de Goa ; le Malai Makhani Broccoli, un demi-brocoli mariné à la sauce tomate caramélisée.

Mâcher Paturi
Mâcher Paturi

« Je trouve toutes les épices et herbes de la cuisine indienne à Paris », explique Manoj Sharma. « C’est ce qui fait la richesse et la complexité des plats. Ma cuisine est une cuisine d’épices, mais pas une cuisine épicée, à de rares exceptions, comme le Bollywood Burner, à réserver aux amateurs avertis. »

Jugaad

16 rue Favart, Paris II

Cartes et réservation

Du lundi au samedi, déjeuner et dîner

© Joann Pai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proche
Proche