Chambrer

Chambrer

Les vins rouges, surtout les grands crus, se servent chambrés à 14 ou 15°C : ni frais ni « chauds », mais à température ambiante. Le mieux est de sortir la bouteille de la cave suffisamment tôt pour que le vin atteigne naturellement la bonne température. Evitez de réchauffer artificiellement une bouteille (devant le feu ou près d’un radiateur) : le choc thermique détruit l’équilibre du vin. Les bières brunes se boivent aussi chambrées.

tiré du « Larousse de la cuisine » – Larousse – p.138


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proche
Proche