La métamorphose de Sir Winston

Sir Winston

Le plus ancien pub de la capitale a troqué ses chesterfields contre du rotin et des imprimés colorés. Exit l’ambiance de pub londonien, place à la lumière et à la déco coloniale. Et la métamorphose de Sir Winston se fait aussi dans l’assiette que l’on goûte en salle ou en terrasse, dans les beaux quartiers.

jardin d'hiver Sir Winston

Imaginé par Laura Gonzalez, le tout nouveau Sir Winston prend désormais les allures luxuriantes de ces maisons coloniales de Bombay ou Delhi, tout en conservant intacte son âme british. Sir Winston se savoure du matin au soir, du café au dîner, pour un dépaysement complet, un voyage inédit et chic entre Paris, Londres et Delhi.

Cöté déco, Laura Gonzalez n’a pas fait les choses à moitié. En conservant les volumes et les éléments de décors du lieu, elle a su le moderniser et y faire entrer la lumière. L’ancien pub s’est mué, au cours de longs mois de travaux, en un lieu de vie accueillant, rempli d’espaces différents, décorés avec soin.

cuisine indienne Manoj Sharma

Côté table, la promesse de dépaysement est aussi bien présente grâce à Manoj Sharma. Ce chef anglo-indien mêle avec habileté saveurs des Indes et de Grande Bretagne. Il propose ainsi des plats créatifs tels que le Tartare de saumon écossais rehaussé de gingembre et cardamome, les Crab Cod Croquettes aux parfums de Madras, le homard rôti au curry doux, le Crispy Calamari servi avec une sauce à la menthe fraîche… et de délicieux naans natures ou parfumés. Mais que les habitués de grands classiques se rassurent, la carte offre aussi le choix d’un Winston hamburger au cheddar maturé, de Scotch eggs, de Fish and chips et de café gourmand.

homard au curry Sir Winston

Une carte riche et variée que l’on accompagne sans hésiter de bières, vins et alcools du monde sélectionnés par le chef barman Julien Quettier.

 

Sir Winston

Cartes & Menus

5 rue de Presbourg, Paris XVI

Tous les jours de 8 h à 2 h du matin

© Romain Ricard

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus ancien pub de la capitale a troqué ses chesterfields contre du rotin et des imprimés colorés. Exit l’ambiance...
" />