Brasserie Dubillot, l’adresse des très bons vivants

Du 100% fait maison, du vin à la ficelle, un décor joyeux, après la Brasserie Bellanger, Victor & Charly remettent le couvert à la Brasserie Dubillot, une adresse où il fait bon vivre et manger, exclusivement réservée aux très bons vivants.

 

C’est dans le quartier du Sentier, que La Nouvelle Garde, alias Victor & Charly, érige l’art de vivre à la française, en tout point gourmand, dans leur nouvelle Brasserie Dubillot.

Brasserie Dubillot
© Lou Le Bloas

Dans un décor coloré, orné d’arbres, de fleurs champêtres et pavé de mosaïques chamarrées, la vieille Brasserie Dubillot s’ouvre sur deux étages et renaît joyeusement avec une carte délicieusement franchouillarde orchestrée, à partir d’ingrédients frais sélectionnés en circuit-court, par deux jeunes chefs : Thibaut Darteyre et Baptiste Swygart.

Chez Dubillot, impossible de faire l’impasse sur l’apéritif avec une vraie charcuterie maison : finger de tête de veau à la française, terrine de campagne, rillettes de volaille et pâté en croûte pistaché et garni de foie gras.

côte de boeuf de Salers
Côte de boeuf de Salers © Lou Le Bloas

Puis, après avoir savouré quelques poireaux braisés vinaigrette, des œufs mayo, des huîtres gratinées au beurre d’algues ou un céleri rémoulade à la saucisse de Morteau, on attaque enchaîne avec une des spécialités maison cuite au barbecue. Les grosses pièces de viande se partagent : Côte de bœuf de Salers hyper tendre, Epaule d’agneau du Bourbonnais confite puis grillée et Côte de veau grillée arrosée de beurre. Pour un plaisir en solo, on opte pour la Saucisse aveyronnaise au couteau, le cœur de Rumsteak de salers, le Tartare ou la Pêche du jour.

saucisse au couteau
Saucisse au couteau © No diet club

Enfin, comme les desserts du chef pâtissier Clément Le Cam, sont présentés en vitrine, ils font saliver dès l’arrivée. Alors on craque inévitablement pour le Riz au lait servi à la louche, une part de tarte au chocolat ou l’incontournable Paris-Brest.

Paris-Brest
Paris-Brest © No diet club

Côté vins, la carte astucieuse (elle annonce le profil de chaque cuvée) offre de belles références et des trouvailles qui sortent des sentiers battus mais qui méritent qu’on s’y arrête. Mais ce que l’on aime par-dessous tout, c’est le vin à la ficelle. La Brasserie Dubillot remet au goût du jour cette vieille tradition qui consiste ne payer que ce qui a été bu !

Brasserie Dubillot

222 rue Saint-Denis, Paris II

Tous les jours de la semaine, de 9h à minuit

Infos et réservation

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proche
Proche