Les bienfaits des épices

Les bienfaits des épices

Elles permettent de réduire le sel et le sucre dans les recettes et ont même des vertus et soulagent certains maux. Curry, cardamome, badiane, safran, curcuma, cannelle, vanille, gingembre, coriandre, fenugrec, clou de girofle, muscade, fenouil, genièvre …. parfument subtilement les plats.

 

Les épices

Les épices

Presque vieilles comme le monde, elles sont connues dès l’Antiquité, s’échangent à prix d’or au Moyen-Age, circulent plus facilement avec les grands navigateurs, avant de décliner au XVIIème siècle, au profit des herbes aromatiques. Elles reviennent en force, enchantent bien des plats et continuent de soulager bien des maux. On les apprécie chacune pour leur goût particulier, mais c’est bien souvent mélangées qu’elles apportent toute la richesse du plat. Il faut juste apprendre à les doser pour qu’elle ne masque pas le goût des aliments et penser à les cuire pour leur permettre de révéler tous leurs arômes.

 

curry

Curry

Il n’existe pas de curry mais des currys. Ces mélanges d’épices varient en fonction de leur région d’origine. Généralement le curry est un mélange de curcuma, d’ail, de cannelle, de cardamome, de clou de girofle, de coriandre, de cumin, de fenouil, de fenugrec, de gingembre, de graines de moutarde, de piment, de poivre, de pavot … Il est le plus souvent jaune, car il contient du curcuma en prédominance et peut contenir jusqu’à 50 épices différentes.

Il peut être indien, vert ou rouge quand il vient de Thaïlande. Le curry de Madras est très parfumé, le curry de Bombay plus doux, le curry indien, plus orangé car il contient plus de piment est le plus fort. Il s’appelle Colombo aux Antilles, Ras el Hanout au Maghreb.

 

 

Cardamome

Cardamome

Très utilisée dans la cuisine indienne et asiatique, il s’agit d’une graine verte qui abrite une graine noire. Sa saveur forte mais non piquante est citronnée, avec un goût de sève de pain et un puissant arôme poivré, subtilement mentholé.

Puissant antiseptique, elle aiderait à traiter les infections des dents et des gencives. Elle traite également les problèmes de gorge et l’encombrement des poumons, tout en facilitant la digestion.

 

 

Badiane

Badiane

Autrement appelée l’Anis étoilé, son goût est très anisé. Utilisée en cuisine chinoise, elle entre dans la composition du mélange 5 épices. Elle accompagne merveilleusement les desserts et se marie facilement à la cannelle et à la vanille. Pleine de vertus, elle agirait contre la toux grasse, aiderait à lutter contre le stress et les maux de tête tout en ayant une action diurétique.

 

Safran

Safran

Incontournable du risotto milanais, l’épice la plus chère du monde est un parfait exhausteur de goût. Sa saveur est miellée avec quelques notes métalliques. Il stimule la respiration, diminue la pression artérielle. Puissant antiseptique, le safran aurait aussi des vertus relaxantes.

 

 

Curcuma

Curcuma

Appelé aussi safran du pauvre du fait de son pouvoir colorant qui sert, entre autres à teindre les robes des bonzes, c’est une épice au parfum léger. C’est un antimicrobien naturel, un puissant antioxydant aux propriétés anti-inflammatoires.

Cannelle
© Epices santé

Cannelle

Vendue en bâton ou en poudre, elle provient de l’écorce intérieure du cannelier. Souvent associée aux desserts, elle rappelle la période de Noël. Elle est douce mais très puissante en goût, il faut donc l’utiliser avec parcimonie. Puissant antioxydant, la cannelle stimulerait le système immunitaire, aiderait la digestion et aiderait à lutter contre la fatigue.

 

Vanille
© Goût et nature

Vanille

Originaire de Tahiti ou de Madagascar, elle devient de plus en plus rare et de plus en plus chère. De Madagascar, son parfum est chaud très floral avec de subtiles notes de cacao. Celle de Tahiti est plus fruitée, avec des notes de pain d’épices et de bonbon. Ce sont ses graines que l’on utilise une fois la gousse coupée en deux. Reine des desserts, elle agirait contre la fatigue et l’insomnie, stimulerait le système nerveux et jouerait également le rôle d’anti-dépresseur.

 

 

Gingembre
© mama_mia

Gingembre

Son goût est très différent selon qu’il est sec en poudre, ou frais en racine. Fort et parfumé, son goût légèrement citronné va avec tout. Il soulage les nausées et soigne les rhumatismes tout en diminuant le taux de cholestérol.

 

 

Coriandre
© pankaj-blog.com

Coriandre

En graines, on le retrouve dans les bocaux de cornichons, en poudre elle s’utilise partout. Son parfum va légèrement vers celui de l’orange avec un petite pointe d’amertume. On dit que se graines sont très efficaces pour la digestion et laisseraient une bonne haleine, une fois croquées.

 

 

Fenugrec
© naturavox

Fenugrec

Ce sont des graines très dures dont le goût fort et légèrement amer se rapproche de celui du curry. Le fenugrec est le plus souvent utilisé mélangé à d’autre épices et apporte un nez qui rappelle celui du sirop d’érable. En infusion, il serait très efficace contre la perte de cheveux.

 

 

Clou de girofle

Clou de girofle

Très puissant au nez et en bouche, un ou deux clous suffisent à parfumer tout un plat. Souvent utilisé dans la composition de mélanges d’épices, il rappelle, le vin chaud, le thé de Noël, le pain d’épices et le dentiste car c’est un puissant analgésique.

 

Muscade
© Plus saine la vie

Muscade

Mieux vaut l’acheter en noix à utiliser râpée au dernier moment pour en conserver tous les arômes. Elle est dans de nombreuses familles indissociable de la béchamel et de la pomme de terre, comme dans le gratin dauphinois. Anti-bronchique, antirhumatismale, elle aiderait aussi à soulager les infections intestinales.

 

 

Fenouil
© malindo.fr

Fenouil

En graines sa saveur fraîche et anisée est douce, accompagnant parfaitement les poissons. Le fenouil relève également les petits feuilletés de l’apéritif. Le fenouil possède des vertus laxatives et diurétiques. Il calme aussi l’asthme.

 

 

Genièvre
©herboristerie.com

Genièvre

Ce sont les baies que l’on retrouve dans la choucroute, mais aussi dans certaines terrines de viandes et les marinades de gibier. C’est aussi la baie de genièvre qui sert à faire le gin. Son goût est à la fois acidulé et légèrement amer avec une pointe de résineux. Antiseptiques, diurétiques, les baies de genièvre aideraient à combattre les infections biliaires et l’arthrite.

 

Les bienfaits des épices

Riches en antioxydants, elles soulagent de nombreux maux, facilitent la digestion et préviennent des risques cardio-vasculaires. Agissant comme des exhausteurs de goût, elles permettent surtout de limiter l’apport en sel et en sucre dans la cuisine. Il faut juste veiller à ne pas les conserver trop longtemps, leurs saveurs et vertus s’éventeraient.

Elles permettent de réduire le sel et le sucre dans les recettes et ont même des vertus et soulagent certains...
" />