Un week-end en Vallée de Chevreuse au Domaine les Bruyères

C’est avec son mari Franck, que Cybèle Idelot accueille des hôtes dans une jolie campagne à seulement 45 minutes de Paris. Au cœur de la Haute Vallée de Chevreuse, le Domaine Les Bruyères a ouvert ses portes et propose une jolie cuisine d’auteur, réalisée à partir de produits du potager, et cinq chambres de charme.

Franck et Cybèle Idelot

 

Datant de 1850, le Domaine les Bruyères s’étend sur un parc de 1,4 hectares dans lequel le couple a recréé un potager en permaculture ainsi qu’une serre pour les plants et les semis permettant ainsi à Cybèle de cuisiner au plus près de la nature. Pour cette américaine de San Francisco, la cuisine saine et locavore est une priorité. Elle pratique déjà dans son restaurant de Boulogne Billancourt (92), La Table de Cybèle, une cuisine responsable et zéro-déchet, tournée vers le végétal.

 

Potager Domaine Les Bruyères à Gambais

 

Le potager du Domaine les Bruyères est comme un aboutissement de ses rêves. Il voit pousser de belles variétés de légumes (petits pois, fèves, betteraves, carottes, aubergines, tomates, cerfeuil tuberculeux, héliantis, choux kale, navets nouveaux), et de baies et de plantes (poivre de Sichuan, baies de mai, baies et fleurs de sureau, cassis, groseilles, myrtilles). Le domaine possède également, des ruches, une forêt fruitière (cerises, poires et pommes, reines-claudes, mûres, fraises et framboises, kiwis, grenadiers, figuiers, mangues canadiennes (paw paw) ainsi qu’un bassin historique en pierre qui sera bientôt transformé pour partie en piscine sous laquelle naîtra une champignonnière.

 

Chambre Chêne

 

C’est au milieu de cette belle nature que la maison décorée dans un style contemporain épuré, aux couleurs soigneusement choisies pour rappeler la nature environnante, propose des « chambres de campagne » et le restaurant Ruche, le « potager vivant » de Cybèle.

7 ans après La Table de Cybèle, la chef va encore plus loin dans sa démarche responsable et zéro- déchet, et atteint quasiment l’auto-suffisance avec le Domaine des Bruyères. En ouvrant Ruche, elle continue à valoriser le végétal dans ses assiettes, sans pour autant oublier les viandes et les poissons qu’elle sélectionne en circuits courts chez des artisans éleveurs presque voisins et des pêcheurs responsables entre l’Ile d’Yeu et la Bretagne.

 

Restaurant La Ruche Cybèle Idelot

Cybèle compose ainsi sans sa Ruche, une cuisine créative et sincère, au fil des saisons. On y goûte des Morilles des Pins rôties à la crème de miso de graines de courge, un Lieu jaune au jeune fenouil, un Pigeonneau aux navets nouveaux et on attend avec impatience la saison des Tomates d’antan qu’elle accompagne d’aubergine fumée et les Reine-Claude assorties d’un sorbet à l’oseille sauvage…. Des mets raffinés accompagnés des pains rustiques au levain fabriqués sur place.

Franck, champenois d’origine et issu d’une famille de vignerons, conseille les hôtes pour les aider à choisir parmi les 250 références de vins nature ou en biodynamie, des cuvées coup de coeur qu’il sélectionne chez des artisans vignerons en France ou ailleurs.

C’est une bien belle escapade pour tous les gastronomes en soif de nature et de tranquillité !

Domaine Les Bruyères

251, avenue de Neuville – Les Pideaux – Gambais (78)

En savoir plus

Afin de respecter les restrictions gouvernementales liées à la crise sanitaire, le Domaine les Bruyères est ouvert sous certaines conditions :

  • Deux nuitées minimum (vendredi/samedi)
  • 6 adultes d’une même famille et /ou amis (possibilité d’ouvrir une ou deux chambres supplémentaires pour des enfants)
  • Demi-pension ou pension complète

© Virgine Garnier

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proche
Proche