Nabi, douceur éphémère inspirée des Nabis

Nabi

Comme pour chaque exposition du Musée du Luxembourg, Angelina en décline le grand thème en une pâtisserie éphémère largement inspirée. Après Alphonse Mucha, c’est au tour des Nabis d’occuper la scène du musée et de donner l’occasion à Angelina de créer Nabi, sa nouvelle pâtisserie exclusive.

Pour célébrer la nouvelle exposition du Musée du Luxembourg, la Maison Angelina révèle une création poétique et colorée à l’image des œuvres, des artistes Bonnard, Vuillard, Sérusier … Ranson ou encore Maurice Denis. Largement inspiré du graphisme et des couleurs de l’art japonais, le mouvement nabi fut éphémère tout comme Nabi, la pâtisserie qui ne se goûtera que du 13 mars au 30 juin.

Nabi exposition les Nabis

Pour créer Nabi, les chefs pâtissiers Angelina se sont plongés dans l’univers du mouvement nabi. Originale, joyeuse et colorée, cette nouvelle pâtisserie empreinte les saveurs de l’Orient pour les marier à celles de l’Occident. Yuzu et basilic éveillent les sens et rendent hommage à l’admiration des Nabis pour l’art du Japon.

Sur un savoureux biscuit shortbread au citron, est disposé une mousse au yaourt, légère presque aérienne. A la dégustation, son cœur dévoile un délicat insert yuzu/basilic dont les saveurs explosent et s’apparentent au « frisson nouveau » tant convoité par les Nabis.

Nabi

Est à retrouver du 13 mars au 30 juin au prix de 9,20 € sur place et 7,50 € à emporter.

En exclusivité au salon de thé Angelina du Musée du Luxembourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme pour chaque exposition du Musée du Luxembourg, Angelina en décline le grand thème en une pâtisserie éphémère largement inspirée....
" />