Les 10 desserts préférés des Français

Les 10 desserts préférés des Français
Tarte au Citron de Benoît Castel @ Benoît Castel

Alors que la première édition du Salon de Pâtisserie se profile, OpinionWay s’est intéressé aux Français et leurs goûts et attentes en matière de pâtisserie. Sans surprise, ils en sont littéralement dingues. Fous de pâtisseries, ils les aiment faites maison ou réalisées par des professionnels et dans tous les cas, elles leur apportent plaisir et réconfort, les ramenant souvent à leur enfance … douce madeleine.

 

 

les Français et la Pâtisserie
© Salon de la Pâtisserie

 

Sondage OpinionWay réalisé pour le Salon de la Pâtisserie, qui se tiendra du 15 au 17 juin à Paris au Parc des expositions de la Porte de Versailles, avec Pierre Hermé pour Président d’honneur. Les principaux enseignements de cette enquête sont commentés par Zakari Benkhadra, co-fondateur du Salon de la Pâtisserie et précédemment Directeur Général de l’ENSP (Ecole Nationale Supérieure de la Pâtisserie), et Ronan Chastellier, sociologie et spécialiste de l’analyse de la consommation.

 

Tarte au citron pâtisserie préférée des Français

 

Les 10 desserts préférés des français

 

Tarte au citron

Tarte aux fruits

Fraisier

Eclair

Religieuse

Paris-Brest

Millefeuille

Baba au Rhum

Flan

Star incontestée la tarte au citron fait l’unanimité auprès de 16% des personnes interrogées et raflant ainsi la première place du podium. Elle est suivie de près par la tarte aux fruits (13%) et le Fraisier (12%). Viennent ensuite, à niveau équivalent les grands classiques de la pâtisserie française (10%), qui supplantent le baba au rhum (6%) qui dépasse le flan (4%).

 

savoir-faire pâtissier français
© Salon de la Pâtisserie

Plus d’1 Français sur 2 « accro » à la pâtisserie

Pour 58% des Français, un bon repas doit nécessairement se terminer par une pâtisserie ! « La pâtisserie donne dans l’esprit des Français un éclat festif à tout repas. C’est en quelque sorte le bouquet final, une manière de terminer son repas en apothéose ! » indique Zakari Benkhadra.

35% des Français interrogés déclarent se laisser tenter par une pâtisserie au moins une fois par semaine. « Il y a une forme d’irrésistibilité face à la pâtisserie. C’est une affirmation de la vie et du plaisir accessible à tout moment, pour compenser sans doute les nombreuses « non jouissances » du quotidien. » note Ronan Chastellier.

 

Pâtisserie réconfort

Une part d’affect indispensable

Alors que la pâtisserie est souvent comparée à la haute couture de la gastronomie : bien plus que le raffinement et le luxe (2%), la valeur principalement associée par les Français à la pâtisserie est le triptyque : douceur, réconfort et plaisir (55%).

« La pâtisserie appartient à cette catégorie de la petite gâterie contemporaine, d’une petite fête en soi. C’est toujours un fragment de plaisir qui appelle à « un plus de jouir » dans la terminologie lacanienne. » analyse Ronan Chastellier.

Renvoyant parfois à un plaisir coupable (12%), mais bien plus souvent à la convivialité (24%), la pâtisserie serait toujours une marque d’attention et d’intérêt par laquelle on cherche à choyer ses invités, ses proches ou tout simplement soi-même !

« Non seulement il y a une efficience magique de la pâtisserie qui fait réussir un repas, mais elle représente aussi un « dernier rebond ». Le repas reprend vie (pic d’attention) au moment de la pâtisserie, on rentre dans une nouvelle phase d’exaltation où les convives généralement se confondent en compliments. Celle ou celui, qui a préparé ou est allé chercher une pâtisserie, attend ce moment gratifiant dans une logique de délectation collective », ajoute Ronan Chastellier.

 

 

Pâtisserie de pâtissier
© Salon de la Pâtisserie

De l’excellence du « savoir-faire à la française » à la fameuse « madeleine de Proust »

En matière de confection de pâtisserie, il existe deux écoles : Près d’1 Français sur 2 opte pour le « fait maison » (46%). Tandis que 38% des Français préfèrent l’acheter chez le pâtissier près de chez eux. Et 14 % s’offrent le petit luxe d’aller chez un pâtissier de renom

«Le côté « do it yourself » de la pâtisserie, la fierté à faire soi-même, l’inspiration spontanée ont leur importance. Mais la pâtisserie n’en demeure pas moins un fleuron du savoir-faire français. Les étudiants viennent du monde entier pour apprendre la pâtisserie dans les meilleurs établissements français. Le côté artisanal de la pâtisserie séduit beaucoup. C’est une valeur que les gens aiment retrouver dans ce qu’ils mangent. », précise Zakari Benkhadra.

Pour ce qui est de l’inspiration en matière de pâtisserie, c’est la recette de famille qui domine (34%). Les sites et les applis de cuisine (29%) ont rendu plus quotidiennes et plus ludiques certaines recettes en pâtisserie, d’où leur succès dans une logique d’expérimentation créative. Les livres de pâtisserie (28%) semblent bien résister stimulés par le dynamisme de l’édition.

« On mesure en pâtisserie l’importance de répéter dans le présent des gestes et des impressions liés à l’enfance, au terroir, au patrimoine à des recettes qui passent de génération en génération. Une ancienne recette de dessert c’est plus qu’une pâtisserie, c’est un morceau d’histoire familiale. Les Français adorent l’idée que certaines recettes les renvoient au souvenir d’une grand-mère ou d’un parent » commente Ronan Chastellier.

« Chacun vit sa propre expérience avec la pâtisserie. Elle fait appel à l’enfance. C’est un art accessible à tous, facile à réaliser, avec des produits abordables. Et surtout, tout le monde est gourmand » souligne Zakari Benkhadra.

Salon de la Pâtisserie 2018

 

La Pâtisserie est un Art et comme tous les arts, elle s’expose !

Passion dévorante, subtilité et convoitise, la Pâtisserie est un art gourmand qui réunit petits et grands, de toutes cultures et de tous horizons. Une palette de saveurs qui ouvre, à l’infini, les portes de la créativité de ses auteurs. Cette passion partagée génère aujourd’hui un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros chaque année, sur le seul territoire français. Pilier culturel ancestral, secteur économique porteur, engouement indéfectible du public pour cet éveil des papilles… La Pâtisserie créative attendait un grand événement pour célébrer son savoir-faire séculaire : le Salon de la Pâtisserie qui se tiendra du 15 au 17 juin à Paris au Parc des expositions de la Porte de Versailles.

Le Salon de la Pâtisserie mettra en lumière les talents de nos artisans et les saveurs de nos terroirs. L’occasion immanquable de permettre aux amateurs et aux professionnels de se rencontrer ; partager les savoirs et recettes traditionnelles ou particulièrement innovantes ; mettre la main à la pâte en créant ses propres pâtisseries, belles à regarder, bonnes à partager et à déguster.

Ce nouveau rendez-vous pour les gourmands du monde entier propose 3 jours de découvertes et de rencontres autour de 5 univers, de cours de pâtisserie, de démonstrations et dégustations gratuites et de concours officiels pour amateurs et professionnels.

Salon de la Pâtisserie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alors que la première édition du Salon de Pâtisserie se profile, OpinionWay s’est intéressé aux Français et leurs goûts et...
" />