La renaissance de Drouant

Drouant

Haut lieu littéraire, Drouant est une institution passée de main en main au cours de ses 140 ans d’histoire. Depuis 2018, cette Maison fait partie du Groupe Gardinier, et renaît avec la volonté de revisiter la cuisine bourgeoise de manière raffinée, entre tradition et modernité.

Pâté en Croûte Drouant
Pâté en Croûte

Loin de ses débuts de modeste bar-tabac, néanmoins prisé pour ses dégustations d’huîtres, Drouant s’est inscrit au fil du temps dans l’histoire de la gastronomie et de celle de la littérature. L’établissement accueille depuis 1914 les Prix Goncourt et Renaudot. Les dix membres de chaque académie y font bonne chère, dans un salon dédié, lors de leur délibération.

Cette empreinte littéraire est indissociable de l’histoire de Drouant et s’affiche fièrement dans le nouveau décor de la Maison qui intègre une jolie collection d’ouvrages primés, des fresques et peintures évoquant le Prix Goncourt et les portraits des académiciens. Les boiseries ont retrouvé leur place sur la façade, les éléments Art Déco ont été conservés et s’inscrivent désormais dans une cadre chic, orné de bois et d’harmonieux coloris dans les tonalités d’ocre et de beige qui viennent lécher le plafond garni de coquillages et de crustacés. Une transformation signée par l’architecte Fabrizio Casiraghi et du directeur artistique Franck Durand.

Cabillaud Emile Cotte
Cabillaud

Quant à l’assiette, celle-ci a été confiée à Philippe Mille, le talentueux chef doublement étoilé des Crayères à Reims. Pour Drouant il signe une carte qui réinterprète les grands classiques français d’une manière contemporaine. Exécutée par Emile Cotte, on y retrouve des incontournables travaillés de manière précise et délicate : œufs brouillés au caviar ; foie gras poêlé et crème de lentilles ; pâté en croûte aux trois viandes ; cabillaud cuit nacré eu fenouil confit et oursins ; vol-au-vent de béatilles et écrevisses ; canard à l’orange ; ris de veau ; filet de bœuf… Ainsi qu’un turbot entier, une épaule d’agneau ou encore un foie de veau à partager à partager, suivis par des desserts d’une belle gourmandise à l’image des Madeleines de Proust sauce chocolat, le Baba aux agrumes ou la Meringue moelleuse à l’ananas.

Meringue moelleuse
Meringue moelleuse

Ces propositions s’accompagnent d’une très jolie sélection de vins. Choisies par Antoine Pétrus, les 2000 références du livre de cave font la part belle à la Vallée du Rhône, chère aux frères Gardinier.

Drouant

Carte & Menus

16-18, place Gaillon à Paris IIe

Tous les jours au déjeuner de 12h à 14h30 et au dîner, de 19h à minuit.

© Matthieu Salvaing

CLH

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut lieu littéraire, Drouant est une institution passée de main en main au cours de ses 140 ans d’histoire. Depuis...
" />