Le top 10 des fromages à pâte dure

Le top 10 des fromages à pâte dure
© Cniel

Dans la famille des formages à pâtes pressées, les pâtes dures sont incontournables de plateaux de fromages. Outre le fait qu’ils soient moins odorifèrants que les fromages à pâtes molles, ils ont l’avantage de se conserver longtemps. Voici le top 10 des fromages à pâte dure.

pâtes pressées cuites
© Cniel

Il faut différencier les pâtes pressées non cuites qui donnent des fromages plutôt moelleux tels que le Reblochon, la Raclette, la Tomme de Savoie … et les pâtes pressées cuites qui donnent des fromages parfois en très grosses meules. Les plus connus et les plus appréciés sont l’Emmental, le Comté, l’Abondance … Ces fromages ont un caillé cuit, puis pressé pendant de longues heures afin d’en éliminer le petit lait. Ce procédé permet d’obtenir une matière plus « sèche » qui se conserve plus longtemps.

emmental
Emmental V. Riabut / les Studios Associés / Cniel

Emmental et Gruyère

Produit en Savoie, l’Emmental se présente en meules de plus de 70 kg.  C’est le plus gros fromage de France. Sa croûte est de couleur jaune pâle et sa pâte jaune clair présente de larges trous. Son goût est bien fruité.

Le Gruyère, bien souvent confondu avec l’Emmental est quant à lui produit en Savoie mais aussi en Franche Comté. Sa meule plus petite pèse environ 42 kg. Sa croûte va du brun à l’oranger selon l’affinage. Sa pâte, de couleur ivoire, présente des également des trous plus ou moins larges. Sa texture fondante offre un goût est doux, fruité et fleuri.

Comté
Comté © thodonal

Le Comté

Il se savoure à différents affinages. Les plus connaisseurs préfèreront le vieux comté qui développe, avec le temps, des cristaux de sel dans sa pâte. Produit dans le massif du Jura, c’est le premier fromage AOP français en tonnage. Il est affiné minimum 4 mois et parfois plus de 24 mois, offrant ainsi des arômes différents selon sa durée d’affinage. Pour bien le choisir, demandez à votre fromager de vous le faire goûter avant de l’acheter.

Beaufort
Beaufort © fromage-beaufort.com

Le Beaufort

Présenté en différentes meules plus ou moins grosses (de 20 à 70 kg) ce fromage de vache, à pâte pressé cuite, est produit en Savoie, dont le Beaufortain dont il tire son nom. Il existe 3 types de Beaufort, la classique, le Beaufort d’été et le Beaufort Chalet d’Alpage, affinés entre 5 et 12 mois. Il se consomme ainsi tout au long de l’année et présente selon les saisons, des notes d’herbes fraîches, de beurre fondu et de pain brioché.

Ossau Iraty
Ossau-Iraty © fromagerie les Alpages

L’Ossau-Iraty

Changement radical de région, l’Ossau-Iraty est le fromage basque à pâte pressée non cuite, par excellence. Fait à partir de lait de brebis, ce fromage au bon goût de pâturage se déguste souvent accompagné de confiture de cerises noires. Sa pâte est blanche avec peu ou pas de trou offre une texture souple et fondante au goût de noisette et des notes animales plus ou moins prononcées en fonction de sa durée d’affinage qui va de 4 à plus de 8 mois.

cantal
Cantal © quiveutdufromage. com

Le Cantal

Jeune, entre-deux ou vieux le Cantal, le plus vieux des fromages d’Auvergne se présente sous 3 formes. Lui aussi fait partie des fromages à pâte pressée non-cuite. D’abord acidulé avec un arôme de beurre frais marqué en début d’affinage, son goût s’intensifie jusqu’à devenir fruité et persistant en bouche. Le vieux Cantal affiné, minimum 8 mois, présente une pâte très sèche, presque friable et un goût salé en bouche.

abondance
Abondance © fromageabondance.fr

L’Abondance

Présenté en petites meules de 7 à 12kg, l’Abondance, pâte pressé cuite, est un fromage produit en Haute-Savoie. Sa pâte souple et fondante est bien fruitée, au goût de noisette, légèrement salé. Fabriqué au lait cru, il est affiné minimum 4 mois sur des planches d’épicéa qui participent à sa saveur unique.

mimolette
Mimolette @laboitedufromager.com

La Mimolette

Appelée aussi « Vieux Hollande », ce fromage, à la pâte pressée non-cuite dont la paternité reste un mystère est proposé selon 4 affinages différents. Produite dans la Meuse et en Normandie, son affinage se fait dans les caves du Pas de Calais. Extra vieille Label Rouge, c’est-à-dire affinée plus de 18 mois, elle devient particulièrement sèche et cassante et offre un goût corsé et salé apprécié des amateurs de fromage.

laguiole
Laguiole © jeune-montagne-aubrac.fr

Le Laguiole

Fromage de l’Aubrac de forme cylindrique, le Laguiole qui se prononce layole, peut être affiné de 120 jours jusqu’à plus de 2 ans. Jeune, sa pâte pressée non-cuite est souple et fondante au goût fruité et lacté. Plus prononcé, le vieux Laguiole offre un goût plus intense rappelant l’étable.

Salers
Salers © aop-salers.com

Le Salers

Cette pâte pressée non cuite fait partie des 5 AOP d’Auvergne et n’est produit du 15 avril Au 15 novembre. Cette fourme cylindrique d’environ 40 kg présente de beaux arômes fleuris. Affiné au minimum 3 mois, son goût de beurre frais est prononcé quand il est jeune et tend vers des arômes plus épicés avec l’âge.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la famille des formages à pâtes pressées, les pâtes dures sont incontournables de plateaux de fromages. Outre le fait...
" />