Guide Michelin 2018 seuls 2 nouveaux 3 étoiles dans cette nouvelle édition

Guide Michelin 2018

Guide Michelin 2018 : cette édition compte 621 tables étoilées en France et seulement 2 nouveaux 3 étoiles. Après un hommage à Paul Bocuse, la cérémonie a démarré par l’annonce des nouveaux 1 étoile, puis les 2 étoiles pour en fin arriver à la consécration de Christophe Bacquié et Marc Veyrat.

 

Les nouveaux 3 étoiles

Christophe Bacquié (Castellet – 83)

Marc Veyrat (Manigod – 74)

 

Les nouveaux 2 étoiles

Tsuyoshi Arai, Au 14 Février (Saint-Amour-Bellevue – 71)

Takao Takano (Lyon – 69)

Jean Sulpice, L’Auberge du Père Bise (Talloires – 74)

Bruno Cirino, Hostellerie Jérôme (La Turbie – 06)

Gaël et Mickaël Tourteaux, Flaveur (Nice – 06)

 

Les nouveaux 1 étoile

Nord-Ouest

Jean-Sébastien Monné, L’Auberge de Bagatelle (Le Mans – 72)

Christophe Lefur, Auberge Grand’Maison (Mûr de Bretagne – 22)

Charles et Mi-Ra Thuillant, L’Essentiel (Deauville – 14)

Nicolas Durif, L’Hysope (La Jarrie – 17)

Julien Lemarié, Ima (Rennes – 35)

Mickaël Marion, Intuition (Saint-Lô – 50)

Anthony Lumet, Le Pousse pied (La Tranche sur Mer – 85)

 

Nord-Est

Takashi Kinoshita, Château de Courban (Courban – 21)

Jérôme Feck (Hôtel d’Angleterre (Châlons en Champagne – 51)

Abdelkader Belfatmi, Le Marcq (Marcq en Baroeul – 59)

Cédric Deckert, La Merise (Laubach – 67)

Sébastien Chambru, L’O des Vignes (Fuissé – 71)

Patrick Fréchin, Transparence (Nancy – 54)

 

Ile-de-France

Alan Geaam, Restaurant Alan Geaam (Paris XVI)

Laurent Magnin, L’Arcane (Paris XVIII)

Inaki Aizpitarte, le Chateaubriand (Paris XI)

Noam Gedalof, Comice (Paris XVI)

Andreas Moller, Copenhague (Paris VIII)

Julien Razemon, Le Domaine de la Corniche (Rolleboise – 78)

Christopher Hache, L’Ecrin (Le Crillon – Paris VIII)

Massimo Tringali, Emporio Armani Caffè (Paris VI)

Keisuke Yamagishi, Etude (Paris XVI)

Jean Chauvel, Restaurant Jean Chauvel (Boulogne – 92)

Ryhoei Kawasaki, Ken Kawasaki (Paris XVIII)

Maxime Laurenson, Loiseau Rive Gauche (Paris VII)

Andréas Mavrommatis, Restaurant Mavrommatis (Paris V)

Takayuki Nameura, Montée (Paris XIV)

Ryonosuke Naito et Lew Shiao, Pertinence (Paris VII)

Franck Charpentier, Le Quincangrogne (Dampmart – 77)

Antonin Bonnet, Quinsou (Paris VI)

Bruno Verjus, Table (Paris XII)

 

Sud-Ouest

Christophe Schmitt, L’Almandin (Saint-Cyprien – 66)

Renaud Darmanin, Auberge de la Tour (Marcoles – 15)

Jérôme Ryon, Le Barbacane (Carcassonne – 11)

Gilles Dudognon, Chapelle Saint-Martin (Nieul – 87)

Julien Lefebvre, Château de Cordeillan-Bages (Pauillac – 33)

Tanguy Laviale, Garopapilles (Bordeaux – 33)

Erwan Houssin, Le Grand Cap (Leucate – 11)

Michel Vico, Le Jasmin (Hôtel Le Stelsia – Saint-Sylvestre Sur Lot – 47)

Nicolas Thomas, La Promenade (Verfeuil – 31)

Guillaume Momboisse, Sept (31)

Philippe Etchebest, Le Quatrième Mur (33)

 

Sud-Est

Dorian Van Bronkhorst, L’Atelier Yssoirien (Issoire – 63)

Romain Hubert, L’Emulsion (Saint-Alban de Roche – 38)

Patrice Vander, Les Fresques (Hôtel Royal – Evian les bains -74)

Christophe Martin, Lou Cigalon (Valbonne – 06)

Gérald Passédat, Louison (Villa La Coste – Le Puy Saint Réparade – 13)

Mathieu Pacaud, la Table de la Ferme (Domaine de Murtoli – Sartène – 20)

Matthieu Dupuis-Baumal, La Table de Manville (Domaine de Manville – Les Baux de Provence – 13)

Nicolaz Le Cheviller, U Santa Marina (Porto Vecchio – 20)

Retrouvez le Guide Michelin 2018, en vente dès le 9 février 2018

21 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guide Michelin 2018 : cette édition compte 621 tables étoilées en France et seulement 2 nouveaux 3 étoiles. Après un hommage...
" />