Rosé de Province 2017, le malicieusement nommé

Rosé de Province 2017

A une encablure de Blaye, Château Bonnange dévoile son malicieux Rosé de Province 2017. Rappelant que ce vignoble de côte est ici sous influence atlantique, et que d’un verre de rosé surgit toute une ambiance, les marées, les landes, les dunes, les pins et les vagues. A dominante de Merlot, complété de cabernet sauvignon, ce rosé fait délicieusement rimer été avec bordelais dans une grande élégance aromatique et une belle fraîcheur comme venue du large…

 

 

Château Bonnange
© Corinne Couette

Rosé de Province, bordeaux rosé

Une version cousue-main du rosé griffée Bonnange. D’un rose clair éclatant, composé de merlot à 90 % et d’un soupçon de cabernet sauvignon, ce bordeaux rosé de saignée réalise une belle synthèse entre la rondeur des tannins et la fraîcheur aromatique.

Issus de vignes de 30 ans en moyenne, les merlots et cabernets sauvignons composant ce rosé proviennent de parcelles argilo-calcaires, travaillées dans le plus grand respect du sol et de la plante : l’enherbement est naturel, les produits chimiques proscrits ; la taille est minutieuse, l’effeuillage manuel, afin de conduire chaque parcelle à sa plus belle maturité. Après une récolte mécanique avec tri optique, ce rosé est réalisé par saignée des plus beaux lots de vendange. La fermentation à basse température pendant 4 semaines est suivie d’un élevage sur lies fines de 8 semaines, ponctué de bâtonnage quotidien qui lui donne du gras, de la matière et de la persistance.

Rosé de Province 2017 de Château Bonnange

Dans les verres, une gourmandise de fruit

La robe affiche un rose éclatant et appétissant. Au nez, le vin donne la sensation de plonger dans une corbeille de fraises des bois, puis apparaissent d’autres arômes de petits fruits rouges, framboise, cerise, myrtille. En bouche, l’attaque est ample et riche, les tannins soyeux, puis se développe une belle suavité contrebalancée par une pointe d’acidité fraîche qui donne de l’éclat. Une finale longue et fruitée appelle la gourmandise.

 

Scènes gourmandes d’un Rosé de Province…

Un jardin ou une terrasse en bord de mer, la bouteille dans un seau à glace, l’apéritif s’ouvre autour d’une sélection de charcuteries fines. Les réjouissances se poursuivent à table autour d’une volaille, d’une viande blanche, ou d’un barbecue de viande et de légumes d’été. Sur les braises, on peut aussi faire légèrement griller des brochettes d’ananas frais, que l’on accompagnera d’une salade aux fraises. Un dessert qui ira comme un gant à ce Rosé de Province.

Rosé de Province 2017 de Château Bonnange est vendu au prix de 9 €

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A une encablure de Blaye, Château Bonnange dévoile son malicieux Rosé de Province 2017. Rappelant que ce vignoble de côte...
" />