Envie d’un apéro ? Frichti vous le livre en 30 minutes

Les apéros Frichti

Frichti et ses petits plats faits maison livre depuis deux ans les parisiens en quête de produits frais. Le concept de Frichti est de livrer aux personnes qui n’ont pas le temps de cuisiner ce qu’ils auraient pu faire eux-mêmes s’ils avaient eu les produits et le temps. De la bonne popote exécutée avec de bons produits. Et comme la recette fonctionne, ce sont aussi des apéros de qualité que l’on peut se faire livrer.

 

Les apéros Frichti

 

L’incontournable Frichti 

On annonçait la livraison de repas à domicile en voie de stagnation. C’était sans compter Frichti et ses deux créateurs. Trois monumentales levées de fond en trois ans, c’est dire si Frichti compte dans le paysage de la FoodTech. C’est en misant sur la qualité des produits et l’internalisation de tous ses process que Frichti compte encore se développer, pour enfin rayonner dans les grandes villes françaises et à l’international.

Quentin Vacher et Julia Bijaoui viennent de lever, il y a tout juste 1 mois, 30 millions d’euros et entendent clairement continuer leur croissance. Au programme, investissements et accélération du développement, avec comme premier objectif international : Londres.

 

Les apéros Frichti

 

L’apéro Frichti

Toujours dans le même souci de régaler les pressés, Frichti propose les apéros. Un apéro complet avec tout ce qu’il faut de liquide et de solide pour se réconforter. Ainsi l’apéro se fait casanier ou nomade selon l’envie, mais toujours de qualité.

Sous forme de formule ou bien à composer soi-même en piochant parmi la grande liste de produits proposée par Frichti, l’apéro est délicieusement varié.

 

Les apéros Frichti

 

Les produits Frichti

Côté charcuterie, Frichti se la joue extrafine : prosciutto di parma AOP, chorizo ibérique bellota, pastrami
de chez Schwartz’s, jambon Prince de Paris… Quant au fromage, disponible en portion individuelle ou à partager, il est pioché aux quatres coins de la France, uniquement du côté des AOP : comté a né 24 mois par Jean-Yves Bordier, véritable brie
de Meaux, bleu d’Auvergne et camembert de Normandie
moulé à la louche.

Et pour aller plus loin, Frichti sélectionne avec soin le meilleur de l’épicerie ou cuisine maison. Pour aller avec le pain frais de la maison Kayser, on tartine le guacamole,
le houmous à la cacahuète, le tzatziki, le labneh à la pistache,
la crème d’olive Kalios, ou les fameuses triplettes des Niçois.
On picore les olives provençales de chez Nicolas Alziari,
on pique sa fourchette dans une boîte de sardines à l’ancienne Albert Ménès, on craque devant les crudités fraîches et croquantes et leurs sauces maison et on fond devant la burrata ultra crémeuse et débarquée directement d’Italie deux fois par semaine.

 

Avec ou sans alcool

Côté boissons, la cave de Frichti est plutôt bien fournie que ce soit en soft ou pas. Les Darons by Je Carrel en rouge, Mozaïk Blanc de Jo Pithon
ou le fameux Rosé de Pétanque des Niçois, en cubi bien sûr ! Pour ceux qui préfèrent les bulles, Frichti propose également une sélection de bières artisanales brassées en Île-de-France et du cidre normand Sassy. Et bien sûr, il y a toujours la jolie collection de jus bio
et pressés à froid imaginés avec Juicerie pour ceux qui conduisent. Bref, de quoi s’amuser tout l’été avec l’apéro Frichti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frichti et ses petits plats faits maison livre depuis deux ans les parisiens en quête de produits frais. Le concept...
" />