Le Mermoz offre un coup de jeune au 8ème

Le Mermoz
© Le Mermoz

Il est de ces tables qui changent la vie d’un quartier, le Mermoz peut d’ors et déjà se vanter d’avoir cet effet. Derrière la machine que sont les Champs-Elysées, se cache cette petite pépite de créateurs culinaires. 

Aux fourneaux, Manon Fleury fait vivre Le Mermoz. Après avoir fait ses armes aux côtés du très créatif Pascal Barbot de l’Astrance, avec Dan Barber à New York puis chez Alexandre Couillon à Noirmoutier et le restaurant Semilla du MOF Eric Trochon, la jeune cheffe donne un bon coup de produits frais et d’originalité à la cuisine de troquets parisiens. Bonite marinée/pamplemousse/fenouil ou les tout aussi osés gnocchis à la courge beurre de sarriette se servent en assiette à partager entre convives.

Parce que outre sa cuisine fraîche, jeune, et créative, Le Mermoz joue aussi la carte de la convivialité le soir. Du lundi au vendredi, la soirée débute autour des assiettes de tapas accompagnées d’une sélection de vin nature qui ne manque pas d’attirer (enfin) les épicuriens dans un quartier qui cherchait un second souffle culinaire.

Plus d’informations

Opening | Janvier 18

16 rue Jean Mermoz, Paris 16ème

01 45 63 65 26

Fermé samedi/dimanche

Le Mermoz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il est de ces tables qui changent la vie d’un quartier, le Mermoz peut d’ors et déjà se vanter d’avoir...
" />