Belleville Brûlerie réveille deux nouveaux quartiers de Paris

Belleville Brûlerie

La jeune maison de torréfaction Belleville Brûlerie continue d’étendre ses effluves caféinés à travers Paris. Après le Quartier Général (XIXème arr.), le café-bar La Fontaine de Belleville (Xème arr.), le 50 (XXème arr.), c’est au tour du Marais (IIIème arr.) et de Grenelle (VIIème arr.) de voir s’épanouir le café bon pour tous, l’anti jus de chaussette.

Belleville Brûlerie deux nouvelles adresses

Née en 2003, sous l’impulsion de trois grands amateurs de bons cafés qui souhaitaient redorer le blason du jus de chaussette français, Belleville Brûlerie mêle le savoir-faire artisanal de la torréfaction et lieux conviviaux accessibles à tous. Leur ambition, redonner ses lettres de noblesse au café français pour qu’il n’ait plus à rougir de leurs cousins de l’étranger.

Privilégiant plaisir et qualité, le trio crée un atelier de torréfaction auquel s’ajoute des lieux de vie. Ils choisissent d’excellents cafés verts, des cafés d’origine au gré des périodes de récolte des différents pays. Leur carte évolue ainsi tout au long de l’année pour ne présenter que des cafés d’une extrême fraîcheur.

 

cafés d’assemblage Belleville Brûlerie

Ils composent également des cafés d’assemblage, parfois plus accessibles en termes de goût et proposés non sans humour sous des appellations qui retiennent l’attention : Le Mistral, La Fontaine, Château Belleville, Body Builder, la Pantoufle …

Et cerise sur le gâteau, Belleville Brûlerie propose une formule d’abonnement pour recevoir dans sa boîte aux lettres son café fraîchement torréfié.

Mais pour que le café reste un moment de plaisir, Belleville Brûlerie multiplie ses espaces de consommation. Les deux nouvelles adresses rayonnent désormais dans le Marais et le très chic quartier de Grenelle : lieux d’échanges, de conseils, de dégustations où l’on apprend à bien faire son café à la maison.

Belleville Brûlerie

5 adresses anti jus de chaussette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La jeune maison de torréfaction Belleville Brûlerie continue d’étendre ses effluves caféinés à travers Paris. Après le Quartier Général (XIXème...
" />