Les huîtres Amélie, le must de Marennes-Oléron

Les huîtres Amélie
© presse Amélie

Excellence, perfection et raffinement sont la signature des huîtres Amélie, purs trésors de la mer, élevées et affinées avec art à Marennes-Oléron. Comptant parmi les meilleures huîtres du monde, les Huîtres Amélie sont délicates et issues d’un terroir de référence.

huîtres Marennes-Oléron
© Huîtres Amélie / Facebook

Un terroir de référence

Les huîtres Marennes-Oléron sont une référence depuis l’Antiquité. A l’époque les huîtres étaient sauvages et se dégustaient à la table des grandes familles romaines.  Au fil du temps les bancs naturels ont régressé, forçant le développement d’une culture en parc, réglementée sous l’impulsion de Napoléon III. De nos jours, cette région, située à 150 km au nord de Bordeaux sur la façade Atlantique, baignée par la Seudre et la Charente, est le seul site au monde à bénéficier d’une Indication Géographique Protégée (IGP) pour ses huîtres.

Les ostréiculteurs profitent de la géographie exceptionnelle de la région. Les eaux fluviales alimentent les anciennes salinières romaines où se concentrent le phytoplancton et un taux de sel idéal apporté par les marées. Dans ces bassins peu profonds et au bel équilibre thermique grâce à leur sol argileux et leur faible profondeur, les huîtres se nourrissent et s’épanouissent pleinement. C’est dans cet environnement clairement propice que les huîtres Amélie sont élevées et affinées et font parler d’elles depuis 2015.

Elevage et affinage
© presse Amélie

Elevage et affinage en précision

Chaque étape de production des Huîtres Amélie, fait l’objet d’une surveillance accrue, par des artisans au grand savoir-faire. Leurs gestes experts allient tradition et modernité : ils réduisent les densités par poches, adaptent l’élevage aux conditions climatiques et veillent à l’entretien des parcs. Cette addition d’attentions confère aux huître Amélie une saveur particulière et reconnue. L’huître Amélie est aujourd’hui l’huître la plus récompensée au monde.

Exposées à la fois aux courants marins et fluviaux, les huîtres Amélie jouissent d’un brassage naturel et d’un apport supérieur en nutriments. Une fois la taille voulue atteinte, les poches d’huîtres sont disposées à l’horizontale dans des parcs durant 24 à 36 mois. Les parcs sont situés sur des bancs de sable, entre la côte de Marennes et l’île d’Oléron. Là, les huîtres sont immergées 6 à 8 heures par jour grâce aux mouvements des marées, elles vont développer leur chair tandis que leur coquille va s’étanchéifier.

Vient ensuite l’affinage en claires, des bassins dans lesquels les huîtres sont placées pendant un mois pour se parfaire.

© presse Amélie

Un contrôle soigneux

Jusqu’à leur expédition les huîtres Amélie sont encore l’objet de toutes les attentions. Chaque huître est strictement et rigoureusement contrôlée. Morphologie, qualité de la coquille, taux de remplissage, chaque huître ne remplissant pas l’un de ces critères, est écartée. Une fois contrôlées, les huîtres sont placées en bourriche spécialement conçues pour réguler la température et maintenir un parfait taux d’humidité, pendant l’acheminement qui se fait dans l’heure suivant la sortie de l’eau.

Pousse en Claire
© presse Amélie

Pousse en Claire : L’exceptionnelle

Cette huître creuse diploïde n’est disponible que de façon saisonnière. Son label Rouge exige, notamment, un affinage d’une durée de 4 à 8 mois dans des bassins d’une densité de 5 unités seulement au m2. Un processus qui permet d’obtenir une huître à la chair abondante et presque croquante et au manteau d’un ivoire brillant. Sa saveur est, évidemment, hors du commun : intense, fruitée et délicatement sucrée, longue en bouche. Un produit rare qui exprime pleinement le tempérament de son terroir.

Spéciale de Claire Verte
© presse Amélie

Spéciale de Claire Verte : L’énigmatique

Cette incroyable pigmentation émeraude est due à la navicule bleue, une micro algue filtrée par l’huître pendant son affinage. Outre cette caractéristique, la Spéciale de Claire Verte, huître creuse diploïde, a une saveur douce et équilibrée aux notes de noisette et d’amande.

Spéciale de Claire
© presse Amélie

Spéciale de Claire : La généreuse

Disponible toute l’année, cette huître creuse triploïde, élevée dans des parcs spécialement exposés aux courants marins qui permettent un meilleur brassage et un apport en nutriment supérieur, possède une chair consistante, dense et ferme et un manteau blanc. Son goût est équilibré, avec une belle longueur en bouche et des notes subtilement sucrées.

Fine de Claire
© presse Amélie

Fine de Claire : L’incontournable

C’est l’icône de Marennes-Oléron. Cette huître creuse triploïde, disponible toute l’année, a une chair fine et tendre, un manteau translucide, une saveur iodée, douce et légère, qui plaît à tous les palais, des plus néophytes aux plus experts.

Les huîtres Amélie, les plus récompensées au monde

Médaille d’or au Concours Général Agricole 2015, médaille d’argent en 2014 et en 2018, les huîtres Amélie jouissent d’une belle reconnaissance en France. Elles sont également très appréciées à l’étranger : le Great Taste Awards 2016, leur a attribué les 3 étoiles de la Guilde of Fine Food britanniques, les reconnaissant comme l’un des 50 meilleurs produits de l’année sur 10 000 candidats et les récompensant du Golden Fork, la Plus haute distinction attribuée dans le cadre de ce concours.

 

 

Les huîtres Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Excellence, perfection et raffinement sont la signature des huîtres Amélie, purs trésors de la mer, élevées et affinées avec art...
" />