Les lundis œnologiques du Bristol : hédonisme et échanges

Les lundis œnologiques

On ne change pas une formule qui gagne, c’est ainsi que les lundis œnologiques du Bristol entament leur 8ème saison et continuent de satisfaire la curiosité de nombreux amateurs de vins.

Les lundis œnologiques du Bristol

A la rencontre des vignerons

Découvrir le travail de vignerons autour de mets parfaitement adaptés, les lundis œnologiques sont de jolis moments de dégustation. Un lundi par mois, Bernard Neveu, Directeur de la Sommellerie du Bristol, et son équipe de dix sommeliers, font découvrir un vigneron et son vin. Ces moments d’échanges s’accompagnent d’un menu spécial de 4 plats créés par le chef Eric Frechon (3*) et idéalement adaptés aux vins servis.

De Bordeaux à l’Alsace, la France se déguste d’est en ouest en passant par le sud de manière conviviale et gastronomique.

« Ces soirées sont voulues comme de jolis moments d’hédonisme et d’échange. Nous sélectionnons des vins que nous aimons, produits par de grands professionnels dont nous admirons le travail, pour partager ensuite nos coups de cœur autour de magnifiques plats composés par un autre passionné : le Chef Eric Frechon. C’est l’occasion unique de découvrir un terroir, un domaine, un vin, présentés par ceux qui le connaissent le mieux, puisqu’ils le font ».

Bernard Neveu

service du vin au 114 Faubourg

Le 5 novembre 2018 : Domaine André et Mireille Tissot, Jura

Ce domaine, créé en 1962, est dirigé aujourd’hui par un vigneron au talent immense. Stéphane Tissot a su s’imposer dans le Jura en cultivant son domaine en biodynamie pour produire des vins à l’intensité rare. Toujours en perpétuelle exploration des terroirs Jurassiens, il est devenu une véritable icône Française, produisant pas moins de 28 cuvées singulières et uniques. Une plongée passionnante dans le monde des grands vins du Jura.

Le 3 décembre 2018 : Domaine Albert Boxler, Alsace

A la tête de ce très beau domaine dont la moitié est classée en Grand Cru, Jean Boxler nous montre ici toute l’étendue de son talent. Ce vigneron, qui fait passer les spécificités de ses terroirs avant tout, fait preuve d’une précision et d’une rigueur millimétrées, de la conduite de la vigne aux vinifications. Ses vins sont purs et ciselés et possèdent une vibration unique, inégalée à ce jour, dont la plus belle illustration est sans doute son majestueux Sommerberg.

Le 4 février 2019 : Domaine Tempier, Provence

Niché sur les hauteurs de Toulon, au Plan du Castellet, le Terroir du domaine Tempier est tout simplement unique. La famille Peyraud, pionnière à Bandol, ainsi que le régisseur Mr Daniel Ravier façonnent ici des vins d’un niveau exceptionnel. Un vignoble de 38 hectares où le Mourvèdre aux grappes inondées de lumière, s’épanouit la tête au vent et les pieds dans l’eau. Tourtine, Migoua ou encore Cabassaou, trois noms pour trois cuvées parcellaires de ce magnifique domaine, comme autant de promesses d’émotions et d’incroyables longueurs en bouche.

Le 11 mars 2019 : Louis Mitjavile, Bordeaux

Rares sont les vignerons maîtrisant le cépage Merlot comme la famille Mitjavile. Etablie en seigneur sur la rive droite du vignoble bordelais depuis seulement 1987, elle incarne aujourd’hui avec panache les valeurs paysannes de la haute viticulture francaise.
Bousculant les clichés de certains Saint Emilion, François puis Louis Mitjavile proposent toujours des vins parfumés, aux tanins suaves et flatteurs, tout en conservant une précision et une puissance remarquables. Plusieurs appellations, mais toujours une seule ligne de conduite, celle de l’excellence.

Le 1er avril 2019 : Pierre Gimonnet, Champagne

En plein cœur de la Côte des Blancs, dans le royaume du Chardonnay, la famille Gimonnet produit depuis 1750 de magnifiques Champagnes Blanc de Blancs alliant pureté et élégance. Si Didier Gimonnet a l’art de façonner de grands Champagnes au style intemporel, identifiables immédiatement, il sait aussi se réinventer, jusqu’à devenir précurseur en matière de vinifications parcellaires et de recherche poussée de la minéralité du terroir.

Le 13 mai 2019 : Domaine de La Vougeraie, Bourgogne

Créé il y a seulement une vingtaine d’années, ce domaine est rapidement devenu emblématique de la viticulture Bourguignone et notamment de la biodynamie. Appartenant à la famille Boisset, puissant propriétaire en Bourgogne, le domaine de la Vougeraie se compose de 67 parcelles réparties dans les plus beaux villages de la côte de Nuits et de la Côte de Beaune, comme Chambolle Musigny ou Puligny Montrachet. Véritable icône, le domaine de la Vougeraie possède, entre autres, le monopole du Vougeot Blanc 1er Cru « Le Clos Blanc », un mythe absolu.

Le 10 juin 2019 : Clos des Fées, Roussillon

Situé en plein cœur du Roussillon, à Vingrau, le Domaine du Clos des Fées est indissociablement associé à Hervé Bizeul. Ce vigneron touche à tout, en perpétuelle ébullition, est tantôt écrivain de talent, tantôt vigneron inspiré. Devenu l’homme du renouveau dans le Roussillon, il n’hésite jamais à défricher de nouveaux horizons pour créer, encore et toujours, à l’image de sa cuvée star « La petite Sibérie », à la production confidentielle.

Le 114 Faubourg

Pour prolonger la dégustation, le vin mis à l’honneur est ensuite proposé durant un mois sur la carte du 114 Faubourg.

Les lundis œnologiques du bristol

Réservation obligatoire : 114faubourg@oetkercollection.com

Tarif : 140 euros par convive.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On ne change pas une formule qui gagne, c’est ainsi que les lundis œnologiques du Bristol entament leur 8ème saison...
" />