La saveur de Ramen, gastronomie japonaise en salles obscures

La saveur de Ramen

La saveur de Ramen, le Festival Entremets et son Championnat du Monde de pet-de-nonne, le Tour de France des Belles Volailles d’Antoine Westermann, la quête d’exception de Thierry Mulhaupt, le LAB de la Maison du Whisky et Gibier, le livre de Bruno Doucet, c’est l’actu gastronomique du 3 octobre.

La saveur de Ramen

Masato, jeune chef de ramen au Japon, a toujours rêvé de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats que lui cuisinait sa mère quand il était enfant. Alors qu’il entreprend le voyage culinaire d’une vie, il découvre des secrets familiaux profondément enfouis. Trouvera-t-il la recette pour réconcilier les souvenirs du passé ? Quête familiale, quête du goût, les saveurs et les sentiments sont intimement mêlés dans ce très beau film de Eric Khoo, en salle dès aujourd’hui.

festival Entremets

Un Championnat du Monde de pet-de-nonne pour le premier festival Entremets

Créé par Laurent Séminel, patron de la Maison Menu Fretin, co-fondateur d’Omnivore et de Gastronomie Magazine, ce tout nouveau festival culinaire promet de se savourer à travers des réflexions culturelles, des échanges culinaires et des dégustations débonnaires. A Chartres, du 27 au 30 octobre, une centaine de chefs débattra de l’ancêtre du sushi, revisitera les plats de cuisiniers extraordinaires, régalera le public avec Ze Big Brunch et la Soupe au bol, cuisinera sur la braise lors d’un grand banquet pour retrouver le geste premier de la cuisson au feu, sans aucun matériel moderne. Sans oublier la création du premier Championnat du Monde de pet-de-nonne. A Chartres, le pet-de-nonne est un sujet bien évident. Le beignet régional sera préparé par des professionnels et des amateurs et sera jugé par un jury prestigieux composé de chefs, pâtissiers, journalistes et gastronomes.

Entremets, programme détaillé

Tour de France des Belles Volailles

Le Tour de France des Belles Volailles d’Antoine Westermann

D’octobre à mars, Antoine Westermann met à l’honneur, chaque mois une nouvelle race de belle volaille à la carte du Coq Rico. Chacune d’entre elles, est de race pure, issue d’un terroir particulier, élevée en plein air, le temps nécessaire et dans les meilleures conditions possibles. Chaque mois, les éleveurs de ces belles volailles viendront présenter au Coq Rico la typicité de la race de leur volaille, l’impact du sol sur le goût, des graines sélectionnées et des pâturages sur la texture, les fins de bouche de noisettes, d’herbes, de sel … un bel hommage au fermiers français qui s’engagent avec passion pour réintégrer les races rustiques. La volaille star du mois d’octobre est une volaille noire d’Astarac de Bigorre, de 150 jours de la Ferme de Vidalies. Benoît Goncalves, ambassadeur de la race d’Astarac de Bigorre sera présent au Coq Rico le jeudi 18 octobre pour parler, entres autres, de sa chair fine et très légèrement résistante à la mâche, et de son goût rustique lié aux spécificités de son terroir.

Programme du Tour de France des Belles Volailles

Thierry Mulhaupt
© Semeur de Pourpre

Thierry Mulhaupt fabrique son propre chocolat

Toujours en quête d’exception, Thierry Mulhaupt élabore désormais son propre chocolat à partir de fèves de cacao. Il rejoint ainsi la poignée d’artisans qui confectionnent leur propre chocolat. Il porte une attention particulière à la torréfaction des fèves, à leur broyage et conchage et offre une remarquable sélection de 30 variétés de tablettes Bean to bar.

Le LAB de la Maison du Whisky

Le LAB de la Maison du Whisky

Pour ses 50 ans, La Maison du Whisky, après avoir inauguré l’Islay Room, révèle Le LAB et sa nouvelle gamme de whiskies intitulée « 20 rue d’Anjou ». Le Lab accueille les Académies de La Maison du Whisky, ces cours de dégustations thématiques dispensés par les experts Maisons. La gamme « 20 rue d’Anjou » se compose de quatre single malt, single cask en édition limitée, issus des quatre coins de l’Ecosse, les plus belles régions du pays.

Gibier de Bruno Doucet

Le chef de la Régalade nous régale de gibier

La passion pour la chasse et le gibier n’est plus à démontrer chez Bruno Doucet qui conte ici l’utilité de la chasse pour la préservation du gibier et de la nature. A travers 100 recettes, des anecdotes, un brin d’histoire, de techniques de chasse, Bruno Doucet, réinvente le gibier en bouillons, en soupes, en terrines, en plats mijotés sans oublier quelques grands classiques indétrônables.

Gibier

Auteur : Bruno Doucet

Photographies : Louis-Laurent Grandadam

Parution : 13 septembre 2018

Editions de la Martinière : 49 €

Acheter le livre

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La saveur de Ramen, le Festival Entremets et son Championnat du Monde de pet-de-nonne, le Tour de France des Belles...
" />