André Daguin est mort

André Daguin est mort
© MAXPPP

Il était l’ambassadeur de la cuisine gasconne à travers le monde. Ce chef 2 étoiles à Auch a fait du magret de canard un met de choix. André Daguin est mort hier, à l’âge de 84 ans.

Engagé pour la défense du terroir, des bons produits et de la cuisine française, André Daguin a révélé la ville d’Auch et la Gascogne au monde entier. On le dit « inventeur du magret de canard », devenu le plat préféré des Français, après avoir eu l’idée, en 1959, de le cuire au gril puis de le servir finement tranché. Car avant André Daguin, personne ne savait comment utiliser le magret autrement que confit. Il fut aussi le créateur de recettes audacieuses telles que le foie gras cuit au torchon, le foie gras frais aux langoustines ou encore la glace au haricots blancs.

Cet ancien chef doublement étoilé de l’Hôtel de France à Auch était aussi devenu le patron des restaurateurs, en prenant la présidence de l’Union des métiers de l’industrie hôtelière (UMIH) dans les années 2000. A ce titre, il s’est démarqué en menant le combat de la baisse de la TVA à 5,5% en restauration.

Le chef, ancien rugbyman dynamique et touche à tout était aussi auteur d’ouvrages culinaires et chroniqueur pour La Dépêche du Gers et pour les Grandes Gueules sur RMC.

Le chef André Daguin, figure de l’Occitanie, est décédé le 3 décembre d’un cancer du pancréas à l’âge de 84 ans.

A sa famille, Kiss My Chef présente ses plus sincères condoléances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il était l’ambassadeur de la cuisine gasconne à travers le monde. Ce chef 2 étoiles à Auch a fait du...
" />