Le mythique bistrot Chez Fred reprend du service

Chez Fred
Oeufs mayo et macédoine

Elle est enfin finie cette triste époque où les habitants du quartier de Ternes trouvaient portes closes au 190 du boulevard Péreire. Sous la houlette de Laurent Hullo, le mythique bistrot Chez Fred reprend du service et renoue avec l’authenticité et la cuisine de saison.

Chez Fred par Laurent Hullo
Laurent Hullo et David Crozat

Elle en a connu du monde cette institution à la cuisine généreuse et à l’ambiance décontractée. Car Chez Fred est une bien ancienne maison, un bistrot, installé boulevard Péreire depuis 1945. Les spécialités rhodaniennes de cet ancien bouchon lyonnais laissent désormais la place à une cuisine parisienne, une cuisine franche et authentique que l’on savoure en toute convivialité.

Chez Fred reste une adresse pour bons vivants, une adresse qui rend heureux. Et l’heureux nouveau propriétaire est Laurent Hullo. Passé par le Plaza Athénée et Monsieur Bleu, il en a fait son affaire et entend la faire vivre avec bonhomie et l’aide de son chef, David Crozat, un ancien de Conticini et des frères Costes, rencontré chez Monsieur Bleu.

Chez Fred les desserts
Tarte fine aux pommes

Ensemble ils ont mis sur pied une carte bistrotière, largement fournie, qui compte évidemment les incontournables, exclusivement réalisés à partir de produits frais qui fleurent bon le terroir, de l’entrée au dessert. Alors les yeux fermés, on prend la terrine du chef, les œufs mayo et leur macédoine de légumes (de la vraie !) ou les belles asperges de saison. Puis, les inconditionnels prendront le vrai tartare de boeuf au couteau ou se partageront une côte de boeuf. Les plus gourmands se régaleront d’une côte de veau aux morilles ou en d’araignée de porc

Pour finir le choix du dessert reste tout aussi cruel : baba au rhum signé Gilles Marchal, crème caramel, tarte fine aux pommes, mousse au chocolat à partager …

C’est sûr, il faudra revenir, tout fait envie !

Chez Fred

Carte & Menus

190 boulevard Péreire, Paris XVII

Du lundi au samedi, déjeuners et dîners

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Elle est enfin finie cette triste époque où les habitants du quartier de Ternes trouvaient portes closes au 190 du...
" />