Grain de Glace 2018, le rosé d’hiver sous le signe de l’ours

Grain de Glace 2018

10 ans de rosé d’hiver ! Ce pari fou lancé en 2008 par les Maîtres Vignerons de Saint-Tropez, personne n’y croyait vraiment. Cantonné à sa consommation estivale, synonyme de fraîcheur, nul ne pensait le voir associé aux frimas. Grain de Glace 2018 est une nouvelle démonstration de l’engouement pour le rosé et ce, même en hiver.

Grain de Glace rosé d'hiver

La « folie rosé »

En 2008, année de naissance de Grain de Glace, l’augmentation de la consommation du rosé en France était bien réelle mais plus modeste avec 2% par an. Le rosé restait cependant cantonné dans une consommation principalement estivale. Dans ce marché en évolution, les vins d’appellation Provence bénéficiaient déjà d’un plus fort engouement, évoquant la Côte d’Azur et un mode de vie “décontracté chic”. Conscient du fort pouvoir d’attractivité de leur territoire et expert sur le segment, les Maîtres Vignerons de Saint-Tropez décident alors de lancer un rosé d’hiver.

Dès le départ, le concept étonne et plait ; la restauration, les cavistes suivent. De 15 000 bouteilles en 2008, ce sont plus de 140 000 bouteilles qui se sont arrachées l’hiver dernier sur 4 mois seulement de consommation. Experts de la « planète rosé » avec plus de 4 millions de bouteilles produites chaque année pour le circuit caviste et restaurateurs, les Maîtres Vignerons de Saint-Tropez ont su comprendre et anticiper les tendances en proposant dès 2008, un nouveau mode de consommation : le rosé d’hiver. Aujourd’hui, la « folie rosé » explose, tant au niveau mondial que français. Sur les 24 millions d’hectolitres consommés dans le monde en 2016, un tiers l’est en France.

Notre consommation a bondi de 43 %, entre 2002 et 2014 portant aujourd’hui la part des vins rosés à 33 % de la consommation de vins tranquilles.

prouesse technique

Grain de Glace, une prouesse technique

Créer un rosé de qualité qui puisse être disponible, prêt à boire au 1er décembre représentait un véritable défi technique. De plus, consommé en saison froide, le profil même du vin devait être différent et d’une grande intensité aromatique. A base de cinsault, grenache et syrah, ce vin est une totale nouveauté dans le paysage méditerranéen.

Les macérations devant être forcément courtes et les baies les plus aromatiques possibles, les Maîtres Vignerons de Saint-Tropez ont sélectionné en amont des parcelles sur les plus beaux terroirs du Var, proposant de belles maturités. Viennent ensuite des vendanges nocturnes dont le but est de préserver la fraîcheur des baies, puis, au pressurage, une sélection des premiers jus de gouttes dont la clarté et le pouvoir aromatique sont plus grands.

Ludique, affranchie des codes, la consommation de ce rosé d’hiver est surtout marquée par une génération plus jeune : les millénials. Souvent hors du cadre des repas, ils sont en recherche de vins frais, très fruités.

Totale nouveauté en 2008, Grain de Glace a contribué à affranchir la consommation des vins rosés de ses codes traditionnels afin d’en multiplier les opportunités de consommation.

Les lieux de consommation ont également changé ; loin des plages de Saint-Tropez, Grain de Glace a envahi les plus belles terrasses des stations de ski les plus tendances. Aujourd’hui plus de 33 % des ventes se font en station et le phénomène s’étend aux grandes villes.

Grain de Glace est également distribué à l’export : USA, Allemagne, Espagne, Ukraine… Pour New-York, la livraison s’effectuera par avion afin d’assurer la présence du produit sur certains roof-top.

Novateur dans son profil, Grain de Glace l’est également dans sa forme : une bouteille en édition limitée aux couleurs d’un animal emblématique de l’hiver qui change chaque année et décliné sur des verres blancs, des seaux, des posters…

Grain de Glace 2018 est proposé dès le 1er décembre en bouteille au prix de 11,20 €

et aussi en magnum et jéroboam sérigraphiés.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ans de rosé d’hiver ! Ce pari fou lancé en 2008 par les Maîtres Vignerons de Saint-Tropez, personne n’y croyait...
" />