Aurore de Dauzac, inspiré par Stéphanie Le Quellec

Aurore de Dauzac

Fier de présenter 3 millésimes à pleine maturité, Laurent Fortin, directeur général de Château Dauzac, revient sur une expérience menée au Château à l’occasion des millésimes 2013, 2014 et 2015. Durant 3 années, les Hommes de Château Dauzac ont collaboré avec une fine lame de la gastronomie, la chef étoilée Stéphanie Le Quellec, pour élaborer une nouvelle cuvée prénommée Aurore de Dauzac. Retour sur une expérience inédite.

 

 

Stéphanie Le Quellec et les Hommes de Dauzac

L’aventure Dauzac

C’est avec un véritable engagement et guidée par l’équipe du Château, que Stéphanie Le Quellec a laissé libre cours à son approche intuitive pour élaborer un vin personnel, reflet de son exigence.

« L’aventure « Aurore de Dauzac », puisque cela en est une pour moi, celle d’avoir la grande chance de découvrir le milieu du vin tellement lié à l’expérience de la table qui m’est chère, eut un air de magie, d’alchimie ! Alchimie d’abord entre les Hommes, ceux qui ont travaillé la vigne en amont, qui ont récolté, pressé… puis entre nous quatre (Laurent Fortin, Philippe Roux, directeur technique et Eric Boissenot, œnologue conseil), qui bien que si différents nous sommes retrouvés le temps d’un assemblage. Je me suis immédiatement sentie à l’aise et, bien qu’étant toute neuve au sein de tant d’expériences et talents confondus, je me suis laissée aller à ce que je sais faire, fermer les yeux, goûter, aller au meilleur, imaginer, créer….Comme je le fais chaque jours dans ma cuisine. Un seul mot en tête EMOTION. C’est ainsi que nous avons imaginé Aurore de Dauzac. »

Stéphanie Le Quellec

 

Aurore de Dauzac 2015

La trilogie Aurore de Dauzac

Séduit par la personnalité et l’engagement de Stéphanie Le Quellec, Laurent Fortin l’a convaincue de se prêter à l’exercice de l’assemblage dans un Grand Cru Classé. Bien qu’inédit pour elle, cette dernière avait en tête une direction bien précise. A l’instar de la noblesse du produit qu’elle s’évertue à révéler au plus près dans l’assiette, sans le dénaturer, ni le déposséder de son essence, elle a souhaité laisser parler la variété identitaire des terroirs de Margaux, y retrouver comme marqueur premier le fruit, une structure à la fois complexe, élégante et empreinte d’une belle minéralité.

Chaque millésime raconte une histoire différente. Celle de la vigne mais aussi celle de l’apprentissage d’un travail à plusieurs mains. Le cycle aura duré 3 années, ce qu’il faut pour se jauger, collaborer et apprendre les uns des autres.

Comme pour tous assemblages, les lots représentent chacun une parcelle spécifique, sobrement signée d’un numéro pour ne pas influencer la dégustation. L’idée est de rechercher l’harmonie, de sortir le(s) lot(s) pouvant perturber l’équilibre de la trame souhaitée, de laisser parler les différents merlots, cabernets-sauvignons et jus de presse.

2013 fût l’année de la découverte et de l’apprentissage, celui du travailler ensemble. Pour Stéphanie Le Quellec s’y ajoute la confrontation à des sensations nouvelles. Ce millésime est plein de gourmandise et de fraîcheur.

En 2014, l’équipe est repartie sur les fondations solides d’une belle collaboration. Le vin possède un style plus affirmé, plus tannique avec une belle complexité.

Avec 2015, on se retrouve avec un immense plaisir à travailler ensemble, ravis de s’associer autour d’un très grand millésime.

Après un sommeil de plus d’un an en barriques de chêne français dans les magnifiques chais de Château Dauzac, chacun des millésimes a pris son envol sur les tables des restaurants, et à la carte du Restaurant Etoilé la Scène au Prince de Galles, où officie avec brio sa marraine.

 

Aurore de Dauzac est également disponible chez les cavistes au prix de 20 €

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fier de présenter 3 millésimes à pleine maturité, Laurent Fortin, directeur général de Château Dauzac, revient sur une expérience menée...
" />