Superquinquin, le supermarché coopératif dont on est le héros

Superquinquin supermarché coopératif

On commence à les voir fleurir dans les grandes villes françaises. C’est au tour de Lille d’accueillir, depuis le 1er avril 2017, son supermarché coopératif : Superquinquin, alternative à la grande distribution classique, en proposant des produits de qualité à des prix accessibles.

 

Superquinquin supermarché coopératif

 

Des produits locaux

Ce supermarché est porté par les citoyens désireux de créer une alternative à la grande distribution classique, en proposant des produits de qualité à des prix réduits. Le but est de proposer une offre complète de produits privilégiant le sourcing local pour contribuer au développement d’une agriculture durable est respectueuse de l’environnement.

 

Superquinquin supermarché coopératif

 

Participatif et coopératif

Pour que ce système fonctionne et puisse conserver des prix réduits, il se doit d’être participatif. Chaque adhérent consacre 3 heures par mois de bénévolat pour assurer le fonctionnement du supermarché (mise en rayon, caisses, conditionnement des produits,…).

Et comme il est coopératif, ce sont les adhérents-clients qui en font les règles. Le supermarché appartient à ses adhérents-clients qui peuvent faire des choix sur les produits et voter pour les décisions importantes. Le patron c’est eux et c’est ainsi qu’ils deviennent les héros de leur supermarché. Ils arrivent ainsi à proposer des produits ­jusque 40 % moins chers qu’ailleurs.

 

Superquinquin supermarché coopératif

 

Un modèle en vogue mais pas si jeune

L’inspiration nous vient des Etats-Unis. A Brooklyn, le Park Slope Food Coop a vu le jour en 1973 et compte désormais 17 000 membres. A Paris, c’est La Louve, ouvert en novembre 2016 qui décline le concept. En province, le modèle fait également des émules dans une vingtaine de villes.

 

Superquinquin supermarché coopératif

 

Une manière de consommer différente

Outre les prix réduits, c’est aussi une philosophie, une osmose entre adhérents et producteurs, qu’ils soient alimentaires ou non. Ainsi on retrouve dans les rayons de ce genre de supermarché, du bio, du local, des produits de saison ou encore des produits d’entretien écologiques, le tout sans tête de gondole ni stratégie marketing, mais avec des promos et moins d’emballage inutile.

Pour tout savoir sur Superquinquin c’est ici !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On commence à les voir fleurir dans les grandes villes françaises. C’est au tour de Lille d’accueillir, depuis le 1er...
" />