MoSuke, le barycentre de trois continents par Mory Sacko

MoSuke
Poulet Yassa

C’est dans le 14ème arrondissement que Mory Sacko a ouvert sa toute première table, MoSuke, pour offrir son style bien particulier, une gastronomie audacieuse et créative, dans laquelle l’Afrique rencontre le Japon sur un territoire français.

Mory Sacko

Il s’inscrit à l’émission Top Chef 2020 avec le projet d’ouvrir son propre restaurant. A ce moment-là, Mory Sacko a déjà une solide expérience bâtie depuis 2012 entre le Royal Monceau, le Shangri-La et le Mandarin Oriental avec Thierry Marx aux côtés duquel les saveurs du Japon prennent une jolie place dans son processus de création. Avec MoSucke, il établit un pont entre 3 continents, l’Afrique et le Mali de ses origines, l’Europe avec la France son pays natal et d’apprentissage culinaire et l’Asie avec le Japon aux produits et saveurs uniques. Sa cuisine est plurielle, délicate, créative, à la croisée des influences et des territoires qui sont les siens, et travaillée autour du tryptique : produit -assaisonnement – technique.

MoSuke

Chez MoSuke les légumes japonais viennent de chez Yasaï en Touraine, les autres du Jardin de Courances, les agrumes de chez Damien Blasco en Occitanie, les piments rares de chez Pierre Gayet dans la Nièvre, les volailles de la Ferme de Culoiseau dans le Perche, les poissons de chez Tom Saveurs en Charente Martime, les épices de chez Nomie, les herbes sauvages sont cueillies par Pierre-Edouard Robine…

Sole en feuille de bananier
Sole en feuille de bananier

Dans un décor baigné de clarté, aux alcoves intimistes d’un bleu roi profond, Mory Sacko les travaillent en propositions inédites telles qu’une Sole en feuille de bananier servie avec un Attiéké (mets à base de manioc) accompagné de tagète et de livèche, un Turbot et plantain sauce Shito, un Homard aux piments lactofermentés et miso à la tomate, un Poulet Yassa au poivre du paradis, crème de riz yuzushu, un Sticky rice au gombo et caviar … jusqu’au dessert où la Ganache chocolat tiède à la fleur de sel fumée s’agrémente d’une glace au wasabi et l’Ananas rôti au shiso se marie au sorbet bissap.

Sticky rice au gombo et caviar

MoSuke

11 avenue Raymond Losserand, Paris XIV

Du mardi au samedi, au déjeuner et au dîner

Menus

Au Zénith (déjeuner)

  • Menu déjeuner (sauf le samedi) en 3 services : 45 €
  • Menu « Hivernage » en 4 services : 65 € Menu « Migration » en 5 services (possibilité d’une version végétale) : 80 €

Au Coucher (dîner)

  • Menu « Migration » en 5 services (possibilité d’une version végétale) : 80 €
  • Menu «Vol de Nuit» en 7 services : 100 €

© Quentin Tourbez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est dans le 14ème arrondissement que Mory Sacko a ouvert sa toute première table, MoSuke, pour offrir son style bien...
" />