Marxito, ovni gourmand et sain

Marxito
Menu déjeuner © Mathilde de l'Ecotais

Prenez une démarche responsable, un design original et futuriste, des ingrédients triés sur le volet, ajoutez-y une pointe de créativité débordante à la sauce Marx, vous obtenez un concept de street food, ovni gourmand et sain, prêt à faire des petits : le Marxito.

Salle Marxito design Ora Ito
© Mathieu Garçon

A mi-chemin entre la galette bretonne et le dorayaki japonais, le Marxito ressemble à un sandwich pris entre deux pancakes. Ces galettes de farine de sarrasin se fabriquent presque toutes seules, à l’aide d’une imposante machine conçue spécialement pour Marxito, qui œuvre du matin au soir pour délivrer 600 galettes par jour. Visible de la salle, la machine mélange les ingrédients de la pâte et verse de manière autonome la quantité de pâte nécessaire sur une grand plaque tournante et chauffante, qui saisit les galettes les unes après les autres.

Marxito saumon
Pink Salmon Pickle Marxito © Mathilde de l’Ecotais

Fourrées de 3 ingrédients au choix, ces galettes levées de sarrasin se déclinent à l’infini en version salée ou sucrée. Les ingrédients sont triés sur le volet selon la philosophie du chef doublement étoilée, afin de réunir, le meilleur de la production paysanne et artisanale.

La farine de sarrasin provient du Moulin de la Fatigue, installé en Bretagne depuis 1870 et perpétuant la tradition de la meule de pierre en silex. La farine de blé est produite par le Moulin Bourgeois, entreprise familiale située à 80 km de Paris. Les produits crémiers (beurre fermier, lait, oeufs bio…) arrivent du Cotentin et de la vallée de Chevreuse. Les fruits et légumes sont cultivés par de petits producteurs d’Eure et Loire et la confiture est fournie par la fabrique artisanale corse Anatra.  Cerise sur le Marxito, les glaces sont l’oeuvre d’Emmanuel Ryon (Meilleur Ouvrier de France Glacier et Champion du Monde Pâtisserie 1999) qui a même conçu une recette exclusive à base de Sarrasin et Fève Tonka.

Marxito Pastrami
Marxito Pastrami @ Mathilde de l’Ecotais

Vient ensuite l’assemblage dans lequel il n’est pas question d’ajouter pêle-mêle des produits bruts que l’on trouve à tous les coins de rue. Ce sont bien de véritables recettes imaginées par Thierry Marx qui entrent en jeu. « Aubergines marinées, scarmozza, sauce piquilhos », « Guacamole, oignons rouge, sésame torréfié, sauce ginger tofu », « Saumon fumé, avocat, radis japonais, sauce miso persil », « Pastrami, oignons confits, moutarde coréenne, laitue, cheddar » … le voyage commence dans des associations de saveurs vous emportant dans différents continents.

Thierry Marx et Ora Ito
Thierry Marx et Ora Ito © Arnaud Bani

Opening | 29 octobre 2018

Marxito

1 bis rue Jean Mermoz, Paris VIII

Marxitos salés de 5,5 € à 13 €

Marxitos sucrés de 4 € à 6 €

Menus matin à 5,5 € et 11

Menus midi à 15 € et 17 € (Marxito salé + Marxito sucré + salade ou boisson)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prenez une démarche responsable, un design original et futuriste, des ingrédients triés sur le volet, ajoutez-y une pointe de créativité...
" />