Marcore, bistronomie et haute gastronomie sur deux étages

Marcore

Marcore, contraction de Marc et Aurélie, prend vie sur deux étages au cœur du 2ème arrondissement de Paris, dans la très tranquille rue des Panoramas. Avec deux étages, deux ambiances et deux cuisines différentes, Marcore offre bistronomie et haute gastronomie dans une seule et même adresse.

Marc Favier et Aurélie Alary
Marc Favier et Aurélie Alary

Ils nous ont surpris en 2014 avec leur première table, Bouillon, et nous impressionnent depuis avril 2019, avec Marcore, le restaurant deux en un. Le duo cuisine et salle, Marc Favier et Aurélie Alary remettent le couvert après le succès de leur premier restaurant. En cuisine, Marc Favier, l’ancien second de Jean-François Piège à l’époque du Crillon, passé également par le Pré Catelan de Frédéric Anton et Thoumieux de Sylvestre Wahid. En salle, l’expertise d’Aurélie Alary qui accueille les hôtes en véritable maîtresse de maison. L’un et l’autre accordent leur savoir-faire dans un bel unisson, en deux versions.

La table bistronomique de Marcore

La table bistronomique de Marcore

Le paleron de veau cuit au bouillon s’accompagne de céleri maraîcher en croûte ; Les crevettes king prawns sont relevés de citron-Vadouvan ; Les traditionnelles carbonara, elles se muent en Bucatini au pecorino et lard fumé ; La côte de veau et son jus se partagent, le foie-gras se sert en bouillon, comme à l’époque du Bouillon. Installée au rez-de-chaussée, la table bistronomique de Marcore et ses plats réconfortants mais non dénués de finesse, sont une véritable entrée en matière de l’Etage.

La haute gastronomie de Marcore

La haute gastronomie de Marcore

Un étage plus haut, la gastronomie se savoure dans une ambiance raffinée et chaleureuse. L’Etage est un écrin où la délicatesse règne en maître. Les produits nobles sont travaillés de manière créative et se conjuguent au fil des saisons à l’image du ris de veau, plat signature de Marc Favier, qui marie ses arômes, tour à tour, à ceux des girolles, des cèpes ou encore de la truffe.  Les sauces et condiments, toujours justes, sont un subtil enchantement qui vient révéler les plus beaux produits. Le Tourteau de casier dévoile une fraîcheur intensifiée par une pointe de piment mêlé de gin ; le Homard breton exhale ses arômes, accompagné d’agrumes ; le Pigeonneau cuit au sautoir se pavane dans du maïs en deux façons.

Les desserts, tout aussi raffinés, transportent les papilles dans des contrées lointaines.

Marcore

1 rue des Panoramas, Paris II

Cartes et formules

  • La table bistronomique du rez-de-chaussée

Du lundi au vendredi pour le déjeuner, du lundi au samedi pour le dîner. Formules à partir de 28 € – Carte de 12 à 28 €

  • Le restaurant gastronomique l’Etage

Du lundi au vendredi pour le déjeuner et le dîner.

Formule à partir de 38 € – Carte de 20 à 42 € – Menu dégustation en 5 services : 80 €.

CLH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marcore, contraction de Marc et Aurélie, prend vie sur deux étages au cœur du 2ème arrondissement de Paris, dans la...
" />