Un chef étoilé breton soutient les producteurs locaux au Salon de l’Agriculture

Maxime Nouail au Salon de l’Agriculture
Maxime Nouail - Domaine de Rochevilaine ©Jerôme Mondière

A la pointe de Pen Lan, sur une petite presqu’île rocheuse du Morbihan, trône un des fleurons de l’hôtellerie bretonne. Le Domaine de Rochevilaine est un hôtel 4 étoiles au restaurant gastronomique étoilé. Son chef Maxime Nouail et 7 de ses précieux producteurs viennent défendre l’agriculture locale au Salon de l’Agriculture, lors de la journée officielle de la région Bretagne.

Mercredi 27 février, au salon de l’Agriculture, la Bretagne est à l’honneur avec le chef étoilé Maxime Nouail accompagné de producteurs issus de la petite agriculture locale. Maxime Nouail, chef étoilé du restaurant gastronomique du Domaine de Rochevilaine, valorise son terroir breton avec une cuisine à mi-chemin entre terre et mer. Il déniche ses produits, en circuits courts, auprès de producteurs passionnés. 7 producteurs parmi ses fidèles fournisseurs seront présents pour faire découvrir leurs produits et témoigner de leur passion pour leur métier. Tous travaillent en agriculture raisonnée ou sont labellisés bio.

Philippe Le Gal, ostréiculteur

Originaire de Surzur, à 15 minutes du Domaine, Philippe Le Gal, 51 ans, incarne la 3ème génération d’ostréiculteurs. Son parc est sur la ria de Penerf, à quelques milles marin du Domaine. Ce qui le lie à Maxime, c’est le respect de la nature et de ses créations

La Ferme du Goulet, œufs et légumes 

A la ferme du Goulet, à Rieux, on produit des légumes et on élève des poules. Le tout est produit sous le label AB, certifié par Ecocert. Volailles élevées en plein air et nourries avec les produits de la ferme (céréales, pois, féveroles, maïs…).

La Ferme du Rahun, poulets bio

David Etrillard élève des poulets (cou nu rose ou noir) labellisés bio, élevés en plein air, sur les 40 ha de terres de la ferme du Rahun. Il fait pousser du blé noir, des féveroles, des céréales, et diverses cultures pour nourrir ses volailles.

Cochon par Maxime Nouail
Domaine de Rochevilaine ©Jerôme Mondière

Gaec des 2 villages, élevage de moutons et porcs 

Installés sur la commune de Muzillac en Morbihan Pierre-Yves Floc’h et son associé Jean-Michel élèvent des moutons et des porcs, selon les principes et les règles de l’agriculture biologique. Aliments fabriqués à la ferme et laboratoire de transformation sur place.

Les Pigeons de Mesquer

Basée à Mesquer, à une trentaine de minutes du Domaine, depuis 1982, l’entreprise familiale est aujourd’hui entre les mains de Matthieu Anézo qui, comme son père, Rémi, est sensible aux méthodes traditionnelles dans l’élevage. Au fil des saisons, les volatiles vont se nourrir naturellement du lait de jabot de leurs parents puis exclusivement des meilleures céréales produites à la ferme.

Ferme de Kerbizien, produits laitiers, crème et yaourt

Sophie Ducastel, s’est associée avec un jeune couple pour reprendre la ferme de Kerbizien, à Noyal-Muzillac. Une exploitation de 120 hectares qui était déjà en bio. Mickaël et Christelle s’occupent des 90 vaches laitières et Sophie gère la transformation et la vente directe à la ferme, ou sur les marchés.

Liorzhou Ar Mor avec la Ferme Marine du Bono, truite de mer

La truite de mer de la ferme du Bono est élevée dans le Golfe du Morbihan, dans un milieu de vie naturel avec une faible densité, sans OGM ou traitements antibiotiques ou parasitaires. Un produit final haut de gamme avec le respect des temps de maturation et un travail artisanal. Cela vient compléter l’offre de moules bio et Label Rouge de l’île Dumet et Houat de Liorzhou Ar Mor.

Maxime Nouail au Salon de l’Agriculture

Hall 3 Stand E060 – mercredi 27 février

De 10h à 17 : rencontres avec les producteurs, dégustations de la cuisine du chef

Domaine de Rochevilaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A la pointe de Pen Lan, sur une petite presqu’île rocheuse du Morbihan, trône un des fleurons de l’hôtellerie bretonne....
" />