La nouvelle explosion du marché du bio au 1er semestre 2016

marché du bio

Tous les voyants sont au vert pour le marché du bio en cette fin de 1er semestre 2016. Que ce soient les fermes qui poussent comme des champignons, les entreprises de transformation et de distribution qui commencent leurs activités, ou le milliard de croissance annoncé pour tout le marché bio, il semble que la révolution soit en marche en France. 

marché du bio

Tous les produits, toutes les régions

Alors que le lait bio s’envole avec plus de 560 producteurs engagés ces 6 derniers mois, les autres secteurs comme le vin (300 nouveaux domaines) ou encore l’élevage bovin (400 engagements), la production française semble glisser de plus en plus rapidement vers une méthode 100% bio.

La palme d’or revient à la nouvelle région « Occitanie » qui compte pas moins de 7200 producteurs engagés, suivie de près par l’Auvergne-Rhône Alpes et la Nouvelle-Aquitaine.

 

marché du bio

Les grandes surfaces au coeur de la bataille

Les grandes surfaces n’ont pas attendu ces chiffres prometteurs pour se lancer à corps perdus dans la bataille. Carrefour annonçait en juillet dernier le rachat de Green Weez le pure player bio du web, Liddl promet l’ouverture de corners dédiés, et Leclerc émet le souhait de devenir leader du marché.

Le bio partout ! 

Maintenant que les français aiment le bio, ils en veulent partout ! 79% se déclarent intéressés par des restaurants bio, 75% en veulent dans les hôpitaux, 74% dans les maisons de retraite. La cantine reste en tête avec 88% des suffrages, suivie par les restaurants d’entreprises avec 73%.

 

Pour tous

Il devient de plus en plus compliqué de trouver des gens qui n’achètent jamais ô grand jamais de bio. Quand ils étaient 46% en 2003, il n’en reste plus que 11%.

Pour couronner le tout, les consommateurs bio sont convaincus de leurs achats puisque 93% souhaitent maintenir ou augmenter leur consommation.

Mais alors pourquoi consomment-ils autant de bio ? Parce que grâce à la bio, il est facile de faire d’une pierre trois coups :

  • préserver la nature en réduisant les émissions de gaz à effets de serre
  • préserver leur santé en n’ingérant pas plein de produits chimiques
  • privilégier la qualité et le goût des produits.

part_fr_mangent_bio

Source : Agence bio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *