Les 4 chefs Omnivore 2017 à ne pas rater

chefs Omnivore 2017

Chaque année, le festival Omnivore met les chefs en sur scène. Devant un public admiratif, Jean-François Piège, suivi d’Alexandre Gauthier réaliseront leurs plus belles recettes de cuisine et de pâtisserie. Le lendemain, le tour de Christophe Saintagne, ex-chef du Meurice, et Pierre Gagnaire sera venu. Pendant 3 jours, le sucré, le salé, les cocktails, les artisans, et les territoires n’auront plus de secrets pour les visiteurs.

#1 Guillaume Sanchez

Dimanche 5 mars, scène « salé », 10h40 à 11h15

Vous le voyez le mercredi soir dans cette nouvelle saison de « Top Chef« , mais vous l’avez peut être déjà aperçu lors de l’émission « Qui sera le prochain grand pâtissier ?« , il s’agit de Guillaume Sanchez. A la tête de son restaurant « Nomos » à Montmartre, le jeune chef de 25 défraie la chronique depuis un moment déjà. En 2010, il avait lancé « Horror Picture Tea », premier salon de thé rock éphémère pour lequel il créa une tartelette ananas moutarde qui fut un best-seller. Le sucré-salé n’a pas de secrets pour lui et sa présence à Omnivore est à voir absolument.

chefs Omnivore 2017 Guillaume Sanchez

#2 Bao La

Dimanche 5 mars, scène « salé », 13h45 à 14h20

Né à Sydney, il a appris à cuisiner dans le restaurant vietnamien de ses parents à Brisbane et cuisine désormais dans son propre restaurant à Honk Kong. Bao La est aussi présent à Istanbul, Moscou, et Sydney où il tente de moderniser la cuisine chinoise avec des codes culinaires étrangers. Avec Burnt Ends à Singapore – célèbre restaurant de barbecue, classé 30ème dans la liste des World’s 50 Best Asia – et Asador Etxebarri en Espagne – connu pour ne cuisiner qu’à la braise – comme inspirations, on se doute que les pho risquent fort d’être revisités.

chefs Omnivore 2017 Bao La

#3 Nicolas Haelewyn

Mardi 7 mars, scène « sucré », 14h55 à 15h30

L’heure est à la liberté à Paris. Les jeunes talents auparavant cachés derrière le nom de grandes maisons pâtissières parisiennes prennent leur envol, et Nicolas Haelewyn suit le même chemin. La maison Karamel dans le 7ème arrondissement de Paris, c’est lui ! Après Ladurée, voici venu le temps du granola au caramel, tablette chocolat blond & pécan ou encore Karamel à tartiner fleur de sel vanille.

chefs Omnivore 2017 Nicolas Haelewyn

#4 Alberto Landgraf

Dimanche 5 mars, scène « salé », 11h30 à 12h05

Après avoir assisté Gordon Ramsay, Tom Aikens et Pierre Gagnaire, « Four Magazine » lui a remis le trophée de l’étoile montant de la gastronomie d’Amérique Latine et le guide Michelin l’a couronner d’une étoile. Dans ses assiettes, des produits locaux uniquement, sourcés par le chef lui-même et issus du commerce équitable. Dans son restaurant de Sao Paulo « Epice », les produits travaillés, les cuissons ou les épices sont choisis avec goût. Du manioc séché et ventre de porc, au plus délicat « cubes de gelée de carotte froide accompagnés d’une délicieuse purée de carottes chaudes », le chef manie n’importe quel ingrédient avec succès. 

chefs Omnivore 2017 Alberto Landgraf

#5 Réservez pour voir les chefs Omnivore 2017 

Ca vous a mis l’eau à la bouche ? Les billets sont disponibles sur Omnivore.com ! Une journée (39 euros), et si vous êtes gourmands, c’est 99€ pour tout le festival.

bc/hc – Relaxnews

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Omnivore aime mettre en lumière le talent de nombreux chefs, jusque là méconnus du grand public comme Alexandre Gauthier, ou...
" />