Mauro Colagreco le globe-trotter surdoué du goût

Mauro Colagreco
© Anthony Lanneretonne

Argentin, d’origine italienne, Mauro Colagreco a fait sienne la terre de Menton. Depuis 2006, le Mirazur de Mauro Colagreco, domine la Méditerranée, tel un vaisseau amarré entre mer et montagne, que son capitaine quitte aux premiers frimas pour aller s’enivrer de saveurs exotiques. Voyageur curieux et infatigable, il s’imprègne de toutes les cultures culinaires du monde, pour les retranscrire, une fois rentré dans sa cuisine, la faisant ainsi évoluer sans cesse.

 

Mauro Colagreco
© Mariano Caff

 

Ascension express

Six mois à peine après l’ouverture du Mirazur en 2006, Mauro Colagreco reçoit le prix « Révélation de l’Année Gault & Millau », puis sa première étoile au Guide Michelin en 2007. Les débuts sont prometteurs pour ce chef formé sous un ciel d’étoiles, aux côtés de Bernard Loiseau, d’Alain Passard, d’Alain Ducasse et de Guy Martin.

La suite n’est pas moins belle. Depuis 2009, il ne fait que grimper dans le classement mondial des 50 best Restaurants, pour en atteindre la 6ème place mondiale en 2016. Outre ses 4 toques au Gault & Millau en 2010, c’est également une deuxième étoile en 2012 qui vient saluer son talent.

 

Mauro Colagreco
© Matteo Carassale

 

Le cuisinier sans frontières

Situé à la frontière franco-italienne, Mauro Colgreco de par ses origines, ne pouvait poser ses valises qu’au Mirazur. Le symbole est fort pour ce chef argentin, d’origine italienne. Après 4 années passées chez le plus grand, Mauro Colagreco cherche à ouvrir son propre restaurant autour du bassin méditerranéen. L’Espagne l’attire notamment pour sa langue qu’il maîtrise. L’Italie pour ses origines, lui fait de l’œil. Ce sera finalement, un peu par hasard, Menton et cette ancienne adresse fermé depuis plusieurs années.

Une situation idéale pour le Mirazur, entre mer et montagne, et cerné par un jardin aux multiples essences inspirantes.

 

Mauro Colagreco

 

La richesse de Mauro Colagreco

 

« Quand un légume pousse naturellement à côté d’un autre,

c’est qu’ils sont faits pour être ensemble dans l’assiette »      

Il profite de ce jardin pour créer son potager qu’il récolte chaque matin avec sa brigade. Fleurs, fruits et légumes poussent ici sans engrais ni pesticide. Outre les 39 variétés de tomates dont une qui possède un goût de truffe très marqué, il y a tout ce qu’un cuisinier peut espérer : brocolis, betteraves, cresson pour ses fleurs, raifort, radis sauvages pour leurs feuilles, blettes sanguines, roquette, carottes blanches, jaunes ou rouges… terre comme source d’inspiration et de création au bord de la Méditerranée. De cette richesse offerte par le sol, Mauro a orienté sa cuisine en s’appuyant sur ce potager qui devient le cœur de ses créations audacieuses et très personnelles.

 

Mauro Colagreco

 

La liberté d’expression

Au Mirazur, rien n’est acté, rien n’est figé. Tout est fortement inspiré par la nature. Cette nature et ses produits qui s’offrent au chef et qui sont une source d’inspiration pour des créations éphémères, symboles d’une liberté d’expression de l’instant présent.

Mais c’est sans compter les influences du monde entier qui sont aussi source d’inspiration pour le chef. Trois mois par an, le Mirazur ferme ses cuisines et laisse l’occasion à Mauro Colagreco de parcourir le monde. Il voyage beaucoup par goût, par curiosité et par envie de découvrir et partager le fruit de ses expériences, que ce soit le Japon, les Etats Unis, le Brésil, le Liban, Abu Dhabi… viennent susciter chez lui l’envie de nouveaux territoires culinaires. L’ailleurs l’attire toujours pour mieux le ramener dans sa cuisine et en faire sa richesse.

 

Mauro Colagreco
© Anthony Lanneretonne

 

Les dates clés de Mauro Colagreco

2006 

– Ouverture du Mirazur à Menton

2007 

– Prix de la Révélation de l’Année du Gault & Millau,17/20

– Première étoile au Guide Michelin

– Cuisinier de l’année du Guide GaultMillau France 2009

2009

– 35ème restaurant au monde para la liste S.Pellegrino World’s 50Th Best Restaurants

2010

– 4 toques au Guide Gault Millau France 2010

2012

– Deuxième étoile au Guide Michelin

– 24ème restaurant au monde para la liste S.Pellegrino World’s 50Th Best Restaurants

– Chevalier des arts et des lettres

2013

– Grand Chef Relais & Châteaux

– 28ème restaurant au monde par le classement San Pellegrino World’s 50Th Best Restaurants

2014

– 11ème restaurant au monde par le classement San Pellegrino World’s 50Th Best Restaurants, et Meilleur restaurant de France.

2015

– Membre du Jury International du Bocuse d’Or 2015

– 11ème restaurant au monde par le classement San Pellegrino World’s 50Th Best Restaurants, et Meilleur restaurant de France.

2016

– 6ème restaurant au monde par le classement The World’s 50Th Best Restaurants et Meilleur restaurant de France.

– Chevalier de l’Ordre National du Mérite

19 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Argentin, d’origine italienne, Mauro Colagreco a fait sienne la terre de Menton. Depuis 2006, le Mirazur de Mauro Colagreco, domine...
" />