L’Escargot 1903 sort de sa coquille grâce à Paolo Boscaro

L'Escargot 1903 de Paolo Boscaro

A tout juste 32 ans, Paolo Boscaro décroche une étoile pour sa cuisine à l’Escargot 1903, établissement centenaire. Que l’on ne s’y méprenne, ici on ne sert pas l’emblème de la Bourgogne sous toutes ses formes. Si l’établissement porte ce nom, c’est dû à sa situation, sur la côte de l’Escargot, à Puteaux.

 

L'Escargot 1903 de Paolo Boscaro

 

L’impulsion de Hakim Gaouaoui

Devenu bistrot chic sous l’impulsion de Hakim Gaouaoui, L’Escargot 1903 gagne cette année, sa première étoile.

Décidément Hakim Gaouaoui a le vent en poupe dans l’ouest francilien. Après avoir repris l’Escargot 1093 en 2011, il créé Saperlipopette en 2014, avec Norbert Tarayre, puis fonde, toujours avec le même Norbert, Ma Caille et vient tout juste de lancer le bistrot le plus en vue du moment, Là-Haut à Suresnes.

 

L'Escargot 1903 de Paolo Boscaro

 

La nouvelle étoile francilienne

Fils de cuisinier italien, Paolo Boscaro est rapidement gagné par le virus de la cuisine. Il fait ses classes chez Kei Kobayashi, Yannick Alléno, Guy Martin, Alain Dutournier, Jean-Louis Nomicos. Inspirés par ces grands noms, il a su néanmoins se créer son identité, tout en conservant le goût des produits. Ses créations mêlent les saveurs du monde entier réveillant ainsi les recettes les plus classiques.

Preuve en est, un de ses plats signature, la dorade grise meunière au sésame noir.

 

L'Escargot 1903 de Paolo Boscaro
Le Saint-Pierre

 

Un voyage gustatif

Le chef travaille les produits de saison et cherche en permanence l’équilibre des saveurs. Outre sa grande maîtrise des techniques, sa cuisine est guidée par ses émotions. Ses assiettes sont belles et parfumées.

La carte change tous les mois offrant au convive un festival de saveurs inattendues mais laissant toujours le produit exprimer son goût intrinsèque. Fleurs, herbes et condiments sont là pour révéler la nature première du produit sans le masquer.

L’assiette conjugue simplicité, passion et exigence, les maîtres mots de Paolo Boscaro.

 

L'Escargot 1903 de Paolo Boscaro
© Le Parisien

 

Le réveil de l’Escargot

L’arrivée de Paolo Boscaro  à l’Escargot a contribué à transformé le lieu. Du bristot chic, il est devenu table gastronomique, s’inscrivant dans la courte liste des 4 tables étoilées des Hauts-de-Seine.

Depuis plus d’un siècle, l’établissement accueille des convives. Tour à tour, quinguette, puis troquet et trattoria, L’Escargot 1903 a enfin acquis ses lettres de noblesse.

Le décor soigné du restaurant, sa terrasse d’été en font un lieu hors du temps entre charme de l’ancien et ambiance contemporaine. Cette belle maison bénéficie d’une atmosphère chaleureuse et intime, loin de l’agitation des quartiers d’affaires pourtant tout près.

 

L'Escargot 1903 de Paolo Boscaro

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A tout juste 32 ans, Paolo Boscaro décroche une étoile pour sa cuisine à l’Escargot 1903, établissement centenaire. Que l’on...
" />