Yannick Tranchant se dévoile dans le dernier numéro de Feu Vif

Feu Vif numéro 6

Pour son 6ème numéro, Feu Vif met en lumière son ambassadeur depuis 2016, Yannick Tranchant, qui a repris en septembre 2018 L’Escargot 1903 à Puteaux. Le mook caféiné gourmand, Feu Vif numéro 6 est à s’offrir d’urgence avant Omnivore.

Feu Vif Yannick Tranchant
© Alban Couturier

Pleins feux sur Yannick Tranchant

Ce chef a longtemps régalé uniquement les becs sucrés. Yannick Tranchant a même reçu en 2016, au Festival Omnivore, le titre de Pâtissier de l’année. Après ses formations de cuisinier et de traiteur, il se tourne vers la pâtisserie, inspiré par les emblématiques Pierre Hermé, Philippe Conticini et Gilles Marchal. Passé par le Sheraton Roissy et La Grande Cascade, il s’envole vers l’Irlande, puis revient en France. De retour à La Grande Cascade, il y rencontre Beatriz Gonzalez avec qui il fonde le Neva Cuisine. Aussi à l’aise en salé qu’en sucré, il reprend, après le départ de Paolo Boscaro, L’Escargot 1903 de Puteaux. Sa cuisine moderne et créative fait la part belle aux produits de saison.

Feu Vif numéro 6 nous fait passer une journée intense avec ce chef qui aime les produits simples comme le pain, le beurre et le fromage, sa recette personnelle du bonheur.

 

Sommaire Feu Vif numéro 6

Feu Vif numéro 6, le sommaire

Et comme dans Feu Vif, il n’y pas que du café pur, ce numéro raconte la pomme Pont-Neuf, les chefs qui font l’actualité, les cocktails, le chocolat, les incubateurs de restaurants, la sommellerie, les belles adresses de Milan … le sommaire de ce 6ème numéro est une fois de plus riche et gourmand et parsème deci-delà quelques touches dynamisantes de caféine.

Histoires de cuisine : la pomme Pont-Neuf.
Sur le feu : autour de Manon Fleury (Le Mermoz, Paris).
Avec style : Laura Vidal (La Mercerie, Marseille).

Laser : courts portraits de chefs qui font l’actualité

Jacky Ribault (L’Ours, Vincennes).

– Maxime Bonnabry-Duval (Refetorio, Paris).

– Alixe Bornon (Les Belles Envies, Paris).

– Enrique Casarubbias (Oxte, Paris).

– Adrien Ferrand (Eels, Paris).

Tradi/Trendy : La carpe « à la Chambord » par Christophe Hay.

Un chef, un produit : Michaël Bartocetti (Shangri-La Hôtel, Paris), L’agrume au cœur.
Le goût des autres : Alexis Muñoz, Olive Lover.
Open Bar : Margot Lecarpentier, Bar made (Combat, Paris).
Un jour avec : Yannick Tranchant, chef ambassadeur Lavazza à L’Escargot 1903, Puteaux.
Bec Sucré : Hasnaâ Ferreira, chocolat show.
C’est tendance : les incubateurs de restaurants.
Long court : Milan, week-end en douceurs.
Le verre de nos envies :  tour de piste alpin.

 

Feu Vif numéro 6 : 14,95 €

Yannick Tranchant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour son 6ème numéro, Feu Vif met en lumière son ambassadeur depuis 2016, Yannick Tranchant, qui a repris en septembre...
" />