La belle vie, c’est au Misíncu que l’on en profite

Misíncu
©Misíncu

En Haute-Corse, en contrebas du maquis, juste au bord de l’eau, au cœur du Cap Corse, le Misíncu s’impose depuis fin 2017, à la place du Caribou. La carte postale est sublime et la cuisine de Clément Collet transporte entre Corse et Amérique du Sud dans des associations créatives et enchanteresses.

 

 

vue du Misíncu
©Misíncu

Misíncu, le paradis du Cap Corse

Une bâtisse raffinée, des villas de caractère, 2 restaurants, un Spa nature, la plage… tous les éléments sont rassemblés dans ce paradis sauvage de la presqu’île du Cap Corse. Dans cet environnement à la nature préservée se mêle le luxe de cet hôtel 5 étoiles et les senteurs envoûtantes de cédrat, de myrte et d’oranger, délicatement iodées par la mer avoisinante.

L’ancien Caribou, lieu de retraite d’artistes et de fêtes mythiques organisées chaque été, se transforme sous l’impulsion de deux enfants du pays, tombés sous le charme de la bâtisse des années 50 et l’envie de ressusciter un mythe.

 

 

piscines privées villa Misíncu
©Misíncu

Le luxe sauvage

Composé d’une fière bâtisse principale de 32 chambres avec vue sur la mer, et de 5 villas au cœur du maquis, avec bassin ou crique privé, Misíncu est un écrin de luxe, posé entre mer et montagne au milieu de 28 hectares de nature et d’histoire. Marqué par l’histoire des marchands capcorsins, nombreux à faire fortune aux Amériques au XIXe, le Cap Corse en garde les traces, à travers les palmiers d’Amérique Latine et les petits châteaux et palais érigés sur la péninsule corse. Cette histoire inspire le Misíncu jusque dans sa cuisine, qui mêle recettes corses et saveurs sud-américaines, sources d’inspiration du chef Clément Collet.

 

 

Clément Collet
©Misíncu

L’aventure corse de Clément Collet

Adopté par la Corse avant d’arriver à Misíncu, Clément Collet, en connaît les saveurs, les parfums, les recettes et les producteurs sur le bout des doigts. Il apprend son métier et les grands classiques de la gastronomie française aux côtés de George Blanc, puis part s’émanciper entre Saint-Barth, Beaulieu, Courchevel et Londres au Connaught d’Hélène Darroze. C’est à Calvi qu’il découvre la Corse en intégrant la brigade de la Villa, avant de s’installer chez lui à Nonza. Conquis par le projet du Misíncu, il rejoint l’aventure et y propose, dans un esprit locavore, les spécialités gastronomiques du nord de la Corse.

 

 

foie gras et crabe de Clément Collet
Foie gras et crabe © Misíncu

 

Sur ce terroir d’abondance, le chef trouve toutes ses matières premières. Langoustes, araignées, poulpes, oursins et poissons sont péchés le long des côtes du Cap Corse. Les viandes, charcuteries et fromages sont issus de producteurs locaux. Miel et huile d’olive sont produits sur place, sur le domaine de Misíncu. Légumes, fruits et herbes aromatiques se cueillent dans l’immense potager du chef.

 

araignée de mer
Araignée de mer © Misíncu

 

Ainsi la carte du Tra Di Noi arbore une terrine de foie gras marbré au Rappu, un vin doux naturel du Cap Corse, s’accompagne de chou romanesco, de chips de Coppa, de cerises au vinaigre et d’une crème d’amandes corses, l’araignée est préparée au cédrat confit, le tentacule de poulpe se déguste autour de fritos de langoustines, d’une purée carotte et citron confit, de carottes fanes braisées au jus de viande, le tout relevé d’épices égyptiennes et d’une sauce chimichurri. Rôties, les aiguillettes de Saint- Pierre s’accompagnent de gnocchi au safran du Cap, de poutargue de l’étang de Biguglia au sud de Bastia, d’un bouillon de crabe chaudement infusé de Jalapenos et d’espuma à la feuille de combawa corse.

 

Turbot et pancetta
Turbot et pancetta © Misíncu

 

C’est une cuisine sincère et de partage que propose Clément Collet, jetant ici et là quelques clins d’œil aux saveurs sud-américaines. Six mois seulement après son ouverture, le Tra Di Noi reçoit, dans la grande famille Michelin qui vient saluer la qualité en janvier 2018, l’Assiette Michelin. Une entrée remarquée des produits et le tour de main du chef.

Misíncu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En Haute-Corse, en contrebas du maquis, juste au bord de l’eau, au cœur du Cap Corse, le Misíncu s’impose depuis...
" />