Le Bordeaux Rosé 2017, vous ne passerez pas l’été sans lui

Le Bordeaux Rosé 2017

Pour cette gamme, « Le Bordeaux », Alexandre Sirech a souhaité associer les techniques utilisées dans le Nouveau Monde aux terroirs classiques de la région bordelaise. Le Bordeaux Rosé 2017 est la preuve que Bordeaux ne se limite pas aux Grands Crus Classés.

Le Bordeaux Rosé 2017, le rosé idéal de l’été 

Le Bordeaux Rosé, vient de la rive droite bordelaise, entre la Dordogne et la Garonne. Cette magnifique propriété de 120 hectares se situe à la Sauve Majeure et bénéficie d’un terroir argilo-calcaire. Le village est autant connu pour ses vins que pour les ruines de son abbaye que l’on aperçoit depuis les vignes de la propriété.

Cette cuvée est le résultat d’un assemblage de cabernet franc (65%) et merlot (35%). Ce vin est vinifié comme un blanc avec une macération très courte mais avec des raisins rouges. C’est pourquoi il est parfois appelé « le provençal Bordelais ».

Le cabernet franc apporte fraicheur et légèreté. Le merlot donne au milieu de la bouche des notes gourmandes et fruitées. C’est le rosé idéal de l’été.

Le Bordeaux Rosé 2017 est en vente au prix moyen de 8 €

 

 

Alexandre Sirech

Alexandre Sirech, maître assembleur

Ce bordelais commence sa vie professionnelle à l’âge de 18 ans avec Bernard Magrez qui le forme pendant 3 ans. Il entame ensuite une carrière internationale au sein du groupe Pernod Ricard dont il gravit les échelons un à un avant de prendre la direction de la filiale britannique, puis celle de Cuba.

C’est en commercialisant le vin australien Jacob’s Creek (qui deviendra leader du marché anglais) qu’il se rend compte de l’importance capitale du rapport qualité/prix dans le succès du vin. L’explosion du segment australien au Royaume-Uni se fait surtout au détriment des Bordeaux d’entrée de gamme.

Alexandre se promet alors d’œuvrer un jour au rétablissement de la compétitivité des vins de l’A.O.C. Bordeaux. Dix ans plus tard il décide de franchir le pas. Il quitte La Havane où il dirigeait la filiale cubaine de Pernod Ricard (rhum Havana Club) pour rentrer au pays et se lancer dans cette belle aventure.

L’objectif du projet est de prouver que Bordeaux ne se limite pas aux Grands Crus Classés. Les cépages bordelais peuvent être des alliés incroyables dans des assemblages innovants (Les Deux Terroirs – rouge, Les Deux Terroirs – blanc) ou être magnifiés dans des A.O.C. Bordeaux avec un excellent rapport qualité/prix (Le Bordeaux – en rouge, rosé et blanc).

Alexandre Sirech a pratiqué pendant toute sa carrière l’art de l’assemblage et il en a observé les bénéfices organoleptiques dans la réalisation d’un grand produit.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour cette gamme, « Le Bordeaux », Alexandre Sirech a souhaité associer les techniques utilisées dans le Nouveau Monde aux...
" />