Les gamays ardéchois primeurs se dégustent dès maintenant !

Les vins d'Ardèche primeurs 2017

C’est ce week-end que vous aurez l’occasion de déguster les primeurs ardéchois. Dans leur nouvel espace, les Vignerons Ardéchois, présenteront ce nouveau millésime 2017 qui s’annonce déjà parmi les meilleurs de ces dernières années.

 

Les vins d'Ardèche primeurs 2017

 

2017, une année bien précoce

De mémoire de vignerons, l’année 2017 aura été la plus précoce jamais enregistrée depuis des décennies. C’est donc déjà le temps des primeurs pour les Vignerons Ardéchois.

En Ardèche, ils existent en rouge, blanc et rosé. Pour les rouges, ils se conjuguent entre gamay et merlot. En blanc, ce sont les sauvignons et les chardonnays qui mènent le verre. Les rosés, sont issus de gamay et syrah. C’est côté Cévennes qu’éclate tout le fruit des gamays. Sur ces coteaux bien orientés, ils développent une belle gamme aromatique de fruits rouges.

Les Vignerons Ardéchois proposent une dégustation du nouveau millésime à Néovinum, leur espace de découverte et espace de vente à Ruomsle samedi 21 octobre à partir de 12h00. Seront présentés IGP Ardèche primeurs des gammes Orélie (rouge, blanc et rosé) et Gamay Modestine.

 

A chaque vin, sa technique de vinification

Plusieurs techniques de vinification sont utilisées pour l’élaboration de ces vins primeurs, notamment la macération carbonique qui permet d’extraire toute la couleur des vins rouges et des arômes riches et intenses, mais peu de tanins, pour des vins gouleyants et fruités, aux arômes de cerise, fraise et framboise.

Les merlots récoltés sur les secteurs de Beaulieu et Berrias seront vinifiés avec un contrôle précis des températures, pour élaborer des vins rouges expressifs, colorés et gourmands.

Pour les blancs, les chardonnays et les sauvignons sont vinifiés en pressurage direct ; les rosés de gamay et syrah sont issus d’une courte macération (quelques heures) pour des vins colorés et fruités, au contraire des vins rosés « gris » issus des premiers jus s’écoulant naturellement par gravité, dits « jus de goutte », dont la robe est très pâle, couleur melon et les arômes vifs et fruités.

 

Les vins d'Ardèche primeurs 2017

 

Des vendanges précoces mais de qualité

La douceur du printemps et le soleil de l’été ont favorisé une maturation rapide des raisins, et les vendanges ont débuté dès le 7 août pour les Vignerons Ardéchois (pour rappel, l’année 2003 connue pour être particulièrement précoce, avait vu ses récoltes démarrer le 8 août).

Les chardonnays servant à l’élaboration des vins effervescents ont été récoltés en premier, suivis de très près par les merlots, vinifiés pour les rosés, et les chardonnays destinés aux vins dits « tranquilles ».

Pendant 3 semaines, les Vignerons Ardéchois se sont activés pour cueillir les sauvignons, viogniers, syrahs ou encore chatus sur l’ensemble du vignoble du Sud Ardèche.

Malgré une faible récolte, du fait d’un début d’été chahuté (gel et grêle sur certains secteurs) et la sécheresse estivale, la qualité semble très prometteuse.

Avec un potentiel aromatique très élevé, une belle concentration en sucre et en vivacité, la récolte 2017 augure un excellent millésime, probablement parmi les meilleurs de ces dernières années pour les Vignerons Ardéchois.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est ce week-end que vous aurez l’occasion de déguster les primeurs ardéchois. Dans leur nouvel espace, les Vignerons Ardéchois, présenteront...
" />