Château Laujac 2014 Cru Bourgeois du Médoc ample et gourmand

Château Laujac 2014

Le vaste domaine de Château Laujac, au cœur du Médoc, s’étend sur plus de 430 hectares. Il appartient aujourd’hui à Vanessa Cruse Duboscq, sixième génération de la famille Cruse aux commandes du domaine depuis 1852, et son mari René-Philippe Duboscq.

 

Château Laujac 2014

 

Château Laujac 2014

Le vignoble du Château Laujac, classé cru bourgeois en 1932, s’étend sur 35 hectares dans le Nord Médoc. L’âge moyen des vignes est de 25 ans. En 2014, les vendanges se sont déroulées entre le 2 octobre et le 18 octobre 2014. Après les vinifications parcellaires en cuves thermorégulées, l’élevage en fûts de chêne français s’est poursuivi durant 12 mois.

 

Château Laujac 2014

 

Château Laujac 2014 est issu d’un assemblage de 53% Cabernet Sauvignon, 45% Merlot et 2% Petit Verdot.
Il arbore une belle robe grenat. Sa couleur est intense et profonde.
Le nez est frais et net, on découvre alors un vin puissant dont le fruit bien mûr le rend particulièrement gourmand.

En bouche, l’attaque est ample. Le vin est puissant et concentré. Il offre une grande complexité et une structure solide. Les tanins sont soyeux et fins, le boisé parfaitement fondu. La finale est longue sur des notes fruitées et boisées.

 

Château Laujac 2014 est disponible chez les cavistes au prix de 19 € et également sur le site de la propriété.

 

 

Château Laujac 2014

 

Les racines du Médoc

Le château fut érigé en 1805 par Monsieur de Villeminot, fournisseur des guerres d’Empire. A leur acquisition en 1852 les Cruse agrandissent le vignoble de Laujac qui atteindra 140 hectares en 1890. Ils entreprennent également des travaux de modernisation et d’embellissement très importants avec l’aide du célèbre viticulteur Médocain Théophile Skawinski. Ce dernier réalise à Laujac les premiers essais de reconstruction du vignoble après l’invasion phylloxérique et les premiers traitements contre le mildiou par la bouillie bordelaise. Il en demeure un très beau cuvier « à la médocaine » (1875), des parcs à bœufs, des logements d’ouvriers et un magnifique parc.

Le site de Laujac est classé site préhistorique ainsi qu’à l’inventaire des Monuments Historiques pour ses qualités architecturales et le témoignage d’une grande époque viticole qu’il représente.

En plus des bâtiments, des terres viticoles, l’emplacement du vignoble en lui même est exceptionnel. Le terroir de Laujac est constitué de formations plio-quaternaires, caractérisées par des graves fines. Sur ces sols drainants, c’est le cabernet sauvignon qui règne en maître, côtoyant le petit verdot. La proximité de l’estuaire de la Gironde et de l’océan Atlantique crée par ailleurs un microclimat très favorable au vignoble et à la bonne maturation des raisins. Cette partie du vignoble est la plus ancienne et produit des vins très fins et d’une belle complexité.

Au pied des vignes, s’étendent les grasses prairies du polder endigué où pacagent paisiblement un troupeau de vaches limousines, pas moins de 400 bêtes, ainsi que des chevaux de selle français élevés à Laujac.

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le vaste domaine de Château Laujac, au cœur du Médoc, s’étend sur plus de 430 hectares. Il appartient aujourd’hui à...
" />