Château Chapelle d’Aliénor rosé 2018, la gourmandise à petit prix

Chapelle d’Aliénor rosé 2018

Avec sa bouteille résolument moderne, sans étiquette, la famille Malet Roquefort apporte un vent de fraîcheur dans les rosés de Bordeaux. Chapelle d’Aliénor rosé 2018 est à l’image des autres vins de la propriété, soyeux et rond avec en plus un joli croquant qui en fait un vin gourmand. Il va sans nul doute accompagner bon nombre d’apéritifs et de repas estivaux.

Propriété de la famille Malet Roquefort depuis 2001, le Château Chapelle d’Aliénor est composé d’une charmante maison implantée au pied des coteaux de vignes non loin de Saint-Emilion. Plus en hauteur, les coteaux à perte de vue font face avec une ancienne et ravissante chapelle qui surplombe le tout.

Comme à Pomerol, la vigne prend place sur des coteaux argilo-calcaires qui permettent de donner au vin une belle fraîcheur et beaucoup de minéralité. Le vignoble de 52 hectares (dont 1,5 dédié au rosé) est planté à 85% merlot et 15% cabernet franc. De nombreuses parcelles très anciennes (20 ans en moyenne), les hommes, le suivi et la méthode de vinification sont identiques à celles mises en place pour le fleuron de la famille : le Château La Gaffelière. Le Château Chapelle d’Aliénor existe en rouge, blanc ou rosé. Ce vin, soyeux, rond et velouté est l’assurance d’un moment agréable.

Château Chapelle d’Aliénor rosé 2018

Chapelle d’Aliénor rosé 2018

L’année 2018 est principalement marquée par de nombreuses précipitations entrainant une forte pression mildiou, suivies de températures caniculaires en août. Les équipes ont été obligées de faire un groupement de maturité sur les cabernets francs en faisant tomber les grappes en retard de véraison. Un épisode pluvieux de 48 mm début septembre a permis de débloquer la maturité sur le cabernet franc. Les températures élevées et le ciel clément ont permis des vendanges dans de bonnes conditions. Au cours de son cycle au Château Chapelle d’Aliénor, la vigne subit une taille en guyot simple. Les rangs sont travaillés un sur deux afin de favoriser l’enracinement et l’aération du sol. Effeuillage, éclaircissage et tri densimétrique de la vendange sont effectués, ainsi qu’une sélection parcellaire.

Issu à 100% de cabernet franc, le rosé du Château Chapelle d’Aliénor subit un pressurage doux. Les moûts sont refroidis et débourbés ; s’en suit la fermentation alcoolique pendant 2 à 3 semaines en cuves inox thermorégulées. Enfin, l’élevage est réalisé en cuves.

Château Chapelle d’Aliénor rosé 2018 se distingue par une robe aux reflets saumonés, puis un nez aux arômes intenses de fleurs fraîches et de fruits rouges. L’attaque est d’une fraîcheur soutenue puis la bouche développe une belle rondeur. C’est un vin équilibré, dans un style tonique et croquant.

Château Chapelle d’Aliénor rosé 2018 est disponible chez les cavistes aux prix moyen de 4,90 €.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avec sa bouteille résolument moderne, sans étiquette, la famille Malet Roquefort apporte un vent de fraîcheur dans les rosés de...
" />