Bourgogne 2018 : enthousiasme autour de ce millésime

Bourgogne 2018
Montagne de Corton © Michel joly

Quelle satisfaction ! Ce millésime provoque un enthousiasme rare, du nord au sud de la Bourgogne. La météo hors norme de l’année et exceptionnelle lors des vendanges a favorisé un état sanitaire parfait, qui explique des vendanges étalées sur près d’un mois. Les vins dégustés à la veille de la Vente des vins des Hospices de Beaune témoignent déjà de la trés grande qualité des Bourgogne 2018.

Après avoir fait ses réserves pendant l’hiver, grâce à une météo particulièrement pluvieuse, le cycle végétatif prend d’abord un peu de retard. Lorsque le soleil pointe le bout de son nez en avril, la vigne saute sur l’occasion et le débourrement se produit très rapidement. La météo clémente permet alors à la vigne de rattraper son retard et, même, de prendre de l’avance. Les gelées d’avril font trembler toute la région, mais les dégâts restent très limités. La floraison et la nouaison se déroulent sans encombre.

L’été est synonyme de chaleur et de sécheresse constantes. Quelques orages de grêle début juillet sont sans grande conséquence. La vigne continue de se développer à un rythme soutenu jusque à la mi-août. Les véraisons prennent cependant un peu plus de temps par endroit, la chaleur et le manque d’eau affectent certaines vignes plus jeunes.

Toutefois, les réserves hydriques s’étant reconstituées pendant l’hiver, la plupart des vignes terminent leur maturation en beauté, dans une ambiance plutôt sereine, grâce à une météo au beau fixe !

 

Les vendanges 2018 en Bourgogne
© vins-bourgogne.fr

Les vendanges

Dans la dernière décade d’août, les premiers raisins sont récoltés. Les dates de floraison, puis la pluviométrie et la température ayant beaucoup varié d’un secteur à l’autre, la récolte s’étend jusqu’à la dernière décade de septembre.

La vendange est extraordinairement saine et la météo parfaite : chacun prend le temps et vendange au meilleur moment. L’atmosphère est sereine dans le vignoble. Les vignerons n’en finissent pas de sourire de cette magnifique vendange, aussi belle en qualité qu’en quantité. Beaucoup disent qu’ils ne reverront pas un tel phénomène de sitôt !

Les vinifications en blanc se déroulent sans problème. Finalement, les raisins réunissent malgré les fortes chaleurs, à conserver un bon niveau d’acidité. En raison des degrés alcooliques un peu plus élevés, les rouges nécessitent plus d’attention lors des vinifications.

 

Bourgogne 2018

Les vins blancs

En 2018, la complexité aromatique des vins blancs est incroyable. Ce sont des vins explosifs au nez, dont la diversité des arômes reflète incroyablement bien celle de chaque terroir. Les vins conservent une certaine fraîcheur et de la minéralité. La bouche est ronde et généreuse, équilibrée par une belle tension.

Les vins rouges

Les vins rouges 2018 se démarquent par leur couleur intense, qui ne finit pas de séduire ! Les vins sont déjà très structurés et puissants, avec des tanins enrobés. Ils gardent une belle concentration en fruit. L’équilibre des vins est parfait. Ils sont exceptionnels à plus d’un titre et se dégustent déjà très bien dans leur jeunesse. C’est un millésime tout en gourmandise avec des maturités accomplies.

Les Crémant de Bourgogne

Cette année fait référence, avec des arômes expressifs et contrastés d’un cépage à l’autre, qui favorisent des vins de base équilibrés et aromatiques. Le Pinot Noir est généreux, avec des notes de cerises et de roses. Il donne des vins équilibrés avec une belle fraîcheur. Les Chardonnay sont puissants, avec une acidité modérée et une belle rondeur en bouche. Les arômes fruités révèlent des notes exotiques, nuancées par des fragrances de pommes et de pêches. Les Gamay possèdent des arômes délicats de fruits rouges (framboise et fraise), soulignés par des touches d’agrumes (clémentine, citron). Enfin, les Aligotés sont vifs et citronnés, comme de coutume. Ils possèdent une bonne longueur en bouche.

 

Communiqué BIVB du 12 novembre 2018

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelle satisfaction ! Ce millésime provoque un enthousiasme rare, du nord au sud de la Bourgogne. La météo hors norme...
" />