La mixologie en toute élégance avec la nouvelle carte du bar Botaniste

la nouvelle carte du bar Botaniste
© Roméo Balancourt

L’art de la mixologie se réinvente au bar Botaniste sous les mains expertes de Clément Emery. 20 cocktails inédits viennent agrémenter la nouvelle carte du bar Botaniste pour des expériences inattendues et de véritables découvertes de saveurs rares.

 

Clément Emery
© Roméo Balancourt

Clément Emery, l’art du cocktail poussé à l’extrême

Plus qu’un art, la mixologie est une philosophie pour le chef barman arrivé en janvier 2017. Il a su transformer la carte du bar Botaniste et la marquer de son empreinte bien particulière.

Après Khâgne et hypokhâgne, c’est le goût des voyages et de la gastronomie qui ont prédisposé ce puriste à endosser le tablier de barman. Ses expériences passées, son goût immodéré pour le bon, le beau et la rare le poussent à épouser l’âme du lieu, celle de Roland Bonaparte, auteur du plus grand herbier du monde et scientifique hors pair.

Animé par la même passion, Clément Emery ressuscite tarragones, chartreuses, absinthes et autres alcools oubliés et privilégie avant tout le savoir-faire des maisons confidentielles.

Sous ses mains, accords parfaits, jeux de textures et de saveurs prennent vie dans des contenants aussi incroyablement inattendus que leur contenu. Sa réflexion est globale, l’expérience qui en découle est emblématique.

 

Le Bar Botaniste

Une bibliothèque de saveurs

A l’image de l’herbier de Roland Bonaparte, Clément Emery a constitué une véritable bibliothèque de saveurs.

Poivre blanc de Malabar, ail noir d’Aomori, sumac des voyageurs, tabac Kentucky, fleur d’immortelle, Kalamansi, sève de pistachier, mélilot… toutes ses saveurs méconnues ne trouvent habituellement pas leur place chez le commun des mixologues.

La carte a été minutieusement travaillée comme un carnet de voyages, jusqu’à extraire de chaque « destination » ce que la nature avait de plus exceptionnel à offrir. De la Bretagne au Golfe persique, de la Corse au Mexique, ce sont toutes les plantes et herbes fraîches qui sont passées à la loupe du Chef Barman. Illustrant ainsi l’ADN du Shangri-La Hotel, Paris, fier de son héritage « botanique » et historique.

 

Le Nautilus

20 nouveaux cocktails finement pensés

Que ce soit le Nautilus, véritable expérience marine qui vous transporte dans les profondeurs abyssales de l’océan, le Cyrus, qui mène en Iran sur la route de la Soie, chaque recette guide les convives hors des sentiers battus, suspend le temps et les transporte dans un monde fantastique et savoureux.

Le Cocoa Dementha, le Bloom, le Zarparan côtoient ainsi Le Prince Jardinier et le Blush et racontent des aventures, des itinéraires de voyages plus ou moins lointains.

La carte est variée, extrêmement riche et surprenante.

Le Nektar

Elle devient emblématique, comme le cocktail-signature, le Nektar, présenté dans une abeille en verre et en étain, réunissant l’essence même de la gourmandise autour de la ruche : pollen, hydromel, propolis et cire d’abeille.

Elle devient ludique et totalement insolite quand on voit arriver une cactucière : un mini jardin mexicain masquant le contenu, puisqu’il s’agit de boire symboliquement « le jus qui vient de la terre ».

Elle devient aventurière avec le Xerik car c’est le désert aride mexicain que l’on affronte : Bourbon, Mezcal, Betterave, Poivre blanc de Malabar et estragon ont raison des âmes sensibles. La présentation du cocktail surprend, avec comme l’impression de boire un jus tout droit sorti des entrailles de la Terre.

Clément Emery a su façonner une identité botanique marquée et exclusive pour chacun de ses cocktails.

Le Bar Botaniste au Shangri-La Hotel, Paris – Ouvert tous les soirs de 18h00 à 02h00

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’art de la mixologie se réinvente au bar Botaniste sous les mains expertes de Clément Emery. 20 cocktails inédits viennent...
" />