Quoi de neuf en cuisine ?

rentrée gastronomique 2019
Pica Pica @ Nathalie Sapin

Nouveaux lieux, rendez-vous gourmands, vie des chefs, médias … apprêtez-vous à tout savoir sur ce que le monde de la gastronomie vous a préparé pendant que vous bronziez. Alors, quoi de neuf en cuisine pour la rentrée gastronomique 2019 ?

rentrée gastronomique 2019
Jean-André Charial & Michel Rostang

 

La vie des chefs

Avec la rentrée, on continue de se régaler en attendant son train ou son avion. A l’aéroport Charles de Gaulle on patiente en dégustant les Teppanyaki de Thierry Marx ou les mets bistronomiques de Guy Martin, tous deux récompensés au FAB Awards 2019. Teppan a obtenu le titre de Meilleur restaurant d’aéroport du monde, The French Taste a reçu le Prix Spécial du jury.

Côté gare, le Train Bleu dont la carte est signée par Michel Rostang, accueille Jean-André Charial. Du 11 septembre au 1er octobre, le voyage se fait jusqu’aux Baux de Provence, avec un Mi-cru Mi-cuit de thon et oeuf mimosa « Baumanière », des Filets de rouget de roche juste saisis et un Riz au lait « Cabro d’Or ».

On file aussi au Moulin Rouge, profiter de la cuisine de David Le Quellec doublement toquée au Gault&Millau. Seul et unique cabaret du monde référencé dans le guide jaune depuis 2017, deux ans après l’arrivée du chef, la mythique salle du Moulin Rouge vient d’obtenir la note de 14/20. En revanche, pour le moment, plus personne ne peut savourer la poésie gastronomique d’Eric Jambon. Après 15 ans, le chef étoilé a définitivement fermé les portes de son Domaine des Séquoias mais prépare déjà un nouveau projet. Affaire à suivre…

nouvelles adresses rentrée 2019
Benoît Castel

Nouvelles adresses, nouvelles saveurs

Pour reprendre le rythme tout en douceur, on s’offre une soirée guinguette. A 15 minutes de Paris, sur l‘îlot de beauté de Nogent-sur-Marne, La Guinguette des Maquereaux est un nouveau lieu de vie hybride et totalement dépaysant en bord de Marne. On y goûte le fameux Maquereau au vin blanc, de belles saucisses d’Aveyron toujours accompagnées de frites bien dorées et « maison » ou encore des burratas des Pouilles, tés basques, éperlans frits ou bien des rillettes de la mer à partager… Dès octobre, on reprend le pli des petits déjeuners équilibrés dans le Coffee Shop de Benoît Castel. C’est dans une boutique classée de la rue Sorbier (XXe) que le chef pâtissier compte remettre au goût du jour le petit-déjeuner avec des formules simples à base de bons produits : pancakes, œufs brouillés, confiture maison, pain frais, œuf sur le plat, bacon croustillant … En attendant, on se réveille au café, chez %Arabica (IIe). Après Beaupassage, c’est Passage des Panoramas que la marque japonaise de café de spécialité s’installe. Autre nouvelle adresse à laquelle il est inutile de courir puisqu’elle vous livre ses délices en 1 heure : Bo&Mie. Installée rue Saint-Martin (III) c’est la deuxième boutique de l’enseigne à voir le jour, avec toujours de bons produits à des prix raisonnables. Enfin chez Perlin Tatin (Rueil Malmaison), on se délecte des créations pâtissières du chef Ludovic Chaussard. L’adresse propose aussi des pains au levain naturel et des viennoiseries gourmandes. Le must, y acheter son Sapristi, un pain de campagne au son de seigle servi au tout nouveau bistrot de Norbert Tarayre.

Mamie Bidoche
Mamie Bidoche

Les amateurs de viandes, se retrouveront chez Mamie Bidoche (XIe) pour savourer des côtes de cochon, des aloyaux de bœuf, des pièces de veau arrosé de sauces maison. Artichef, l’équipe de Papy au Fourneaux y met en valeur des pièces de viande de qualité, sélectionnées chez des éleveurs passionnés. Ils feront leur shopping carnassier à la toute nouvelle Boucherie Grégoire. A quelques mètres de son restaurant étoilé Quinsou (VIe), le chef Antonin Bonnet, propose les mêmes viandes et volailles que celles travaillées dans son restaurant, ainsi que des spécialités bouchères et charcutières : le poulet rôti du dimanche à la feuille de figuier, les caillettes cévenoles aux blettes, le fricandeau aveyronnais, des merguez aux épices Shira, le pâté de foie de porc à la baie de genièvre … Pour une envie de végétal, on s’attable à l’Abattoir Végétal (VIe) autour de petites assiettes malignes et végétales à partager :  Kaho Pad sapparot (riz frit à l’ananas façon thaï), Baba Ganoush (caviar d’aubergines, grenade et citron), Pain pita garni de patates douces rôties, crudités pistaches et yaourt végétal, Brochette de tofu teriyaki…

Envie de cuisine française ? Au coeur de Rueil Malmaison, le chef Gilbert Benhouda (ex Plaza Athénée, fait honneur aux produits frais et de saison chez Sapristi, alors que Norbert Tarayre ouvre le Splash, un bistrot presque les pieds dans l’eau à Asnières. Les amateurs de grandes brasseries parisiennes se retrouvent chez Sacré Frenchy (IIIe). 120 couverts, un piano, un boudoir-bar à cocktails, on y goûte des plats à base de bons produits frais, accompagnés de pain de chez Jean-Luc Poujauran. Pour une ambiance festive et conviviale, Le Silicet (Ier) est le nouveau bar sur Seine où l’on se détend entre grandes tablées, transats et babyfoot. Et pour un peu d’évasion, direction rue d’Aboukir (IIe) à la découverte du continent sud-américain. Chez Tigermilk, le Mexique, le Chili, le Pérou se dégustent en ceviche, en empanadas, en quesadillas, en bowls, en plats végétariens, accompagnés de cocktails à base de Pisco, de Tequila et de Mezcal.

rentrée gastronomique
Pica Pica © Nathalie Sapin

Attendues aussi, les nouvelles tables de Stéphanie Le Quellec (La Scène), en octobre et d’Amandine Chaignot (Pouliche) respectivement dans les VIIIe et Xe arrondissements de Paris. Du côté des garçons, Julien Bouscus a quitté Les Climats pour ouvrir Origines, une nouvelle table gastronomique dans le VIIIe. Quant au très étoilé Yannick Alléno, c’est au sein du Pavillon Ledoyen, qu’il ouvrira dès octobre Pavyllon, une brasserie chic.

Le monde de la pâtisserie n’est pas en reste. En plus de la pâtisserie qu’il propose au Meurice, Cédric Grolet, mettra en avant ses créations dans une nouvelle pâtisserie avenue de l’Opéra. Le surdoué Maxime Frédéric quitte le George V pour aller à la Samaritaine qui abritera le nouveau Cheval Blanc Paris. Il sera remplacé par Michaël Bartocetti (Shangri-La Paris). Nicolas Paciello quitte le Prince de Galles pour régaler les becs sucrés au Fouquet’s Paris. Enfin, le MOF Fabien Lefebvre s’est installé cet été à Béziers, avec un restaurant de partage colorée et gourmande. Chez Pica Pica, tapas, mezze et mini plats méditerranéens s’enchaînent au rythme des petites ou grandes faims.

rentrée gastronomique
Festival Miam ! © Marco Strullu

Les rendez-vous de la rentrée gastronomique 2019

Du 27 au 29 septembre, le temps d’un week-end, le Parvis de Saint-Lazare se met au vert avec le Champ de Plantes signé Ricola. Au programme, dégustations de bonbons, de boissons fraîches aux plantes, ateliers autour des 13 variétés de plantes entrant dans la composition des bonbons Ricola. Agriculture toujours, les Maîtres Cuisiniers de France organisent la 1ère édition des Oscars de l’Agriculture dans le cadre du Trophée des Maraîchers. Ce nouveau challenge, dont le comité de sélection est présidé par Christian Têtedoie, a pour but de valoriser le travail de production agricole et permettre aux Maîtres Cuisiniers d’identifier facilement leurs futurs partenaires producteurs. Du vert, du vert, encore du vert ! Durant 3 week-ends, du 7 au 22 septembre 2019, la Fondation GoodPlanet en partenariat avec Marmiton, organise la 3ème édition de son festival de l’alimentation et de l’agriculture durables, le MIAM!. Activités gratuites pour tous et cours de cuisine géant en plein air, de quoi de faire plaisir en toute convivialité.

Salon Saveurs
Grégory Cohen

Les amoureux de cuisine peuvent aussi participer au 1er Prix Grand Public de la Gastronomie. Pour ce tout premier LaFourchette Awards, l’occasion est donnée de découvrir les nouvelles adresses les plus prometteuses du moment et de voter pour elles. Du 9 septembre au 18 octobre, vous votez en tant qu’utilisateur de LaFourchette pour élire votre restaurant préféré. Les 5 restaurants lauréats seront dévoilés le 18 novembre 2019 à Paris. Les femmes seront mises à l’honneur avec un prix spécial Cheffe Elle à Table. Enfin, en quête de bons produits et de découvertes culinaires, un des rendez-vous à ne pas rater est le Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands qui revient pour sa 23ème édition fin novembre avec comme parrain le chef engagé Grégory Cohen.

Luan Belmondo My Cuisine

La rentrée gastronomique 2019 dans les médias

Les chefs s’apprécient aussi dans la petite lucarne. Babette de Rozières rejoint BFM Paris pour un nouveau rendez-vous gourmand. Chaque week-end, elle présente une recette savoureuse pour 2 personnes à moins de 15 euros avec des produits de saison et issus de producteur d’Ile de France. Dès le 8 septembre, sur la chaine My Cuisine, Chloé Saada se lance un nouveau défi dans « Trop Beau, Trop Bon » : rendre accessible la réalisation des classiques de la pâtisserie grâce à ses astuces et aux conseils des meilleurs chefs pâtissiers français, tels que Philippe Conticini ou les chefs du Trianon Palace, de Ladurée, Dalloyau et bien d’autres… Enfin l’Italie s’apprécie sous forme d’escapades romaines en compagnie de Luana Belmondo et son fils Alessandro. En même temps que la sortie de son prochain livre éponyme, 5 épisodes d’ « Italia Mia ! » seront diffusés dès le 28 octobre, révélant secrets de cuisine et recettes 100% italiennes.

CLH

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouveaux lieux, rendez-vous gourmands, vie des chefs, médias … apprêtez-vous à tout savoir sur ce que le monde de la...
" />