Pizza et chocolat : les aliments du bonheur pour 82% des français

Lorsque les français sont déprimés, ils se tournent en premier vers leurs proches ou vont se promener. Mais 82% d’entre eux se réconfortent en mangeant les plats qu’ils aiment. Que mangent-ils exactement dans ce genre de moment ?

 

Les français et la nourriture réconfortante est une étude Harris Interactive pour Deliveroo en janvier 2018.

 

Nourriture réconfortante

Une grande majorité des français se réconfortent en mangeant

Chacun ou plus exactement chacune se reconnaîtra un peu dans cette étude. Car si plus de 8 français sur 10 se remontent le moral en mangeant, cela est encore plus vrai pour les femmes que pour les hommes. En cas de coup de blues, 84% des femmes auraient recours à la nourriture contre uniquement 79% des hommes.

 

De la couleur, du simple, du sucré et du calorique

Très colorés et simples pourvus qu’ils soient chauds. Avec une tendance sucrée pour 56%, tendance encore plus marquée chez les moins de 35 ans, pour qui un plat réconfortant se doit d’être sucré à 61%. Alors évidemment ces mêmes jeunes pencheront plus vers de plats caloriques (64%).

 

Nourriture réconfortante

Les stars du réconfort

Parmi les aliments

Rien d’étonnant le chocolat arrive en tête de liste, devant les pâtisseries et le fromage. C’est certain qu’il est plus facile d’avaler une tablette de chocolat que de tomber dans une corbeille de fruits. Bourré de magnésium, lorsqu’il est noir, il est un allié sûr pour combattre le stress et l’anxiété. Moins sages, 17% des personnes interrogées seraient plus portés sur l’alcool avec une nette propension pour les hommes (24%).

Nourriture réconfortante

Parmi les plats

C’est la pizza qui remporte haut la main la compétition. Star incontestée des livraisons de repas à domicile, elle passe devant les hamburgers et les pâtes (à la carbonara). Les hommes quant à eux préfèrent un bon plat popote tel que le boeuf bourguigon ou la blanquette de veau.

Nourriture réconfortante

Parmi les desserts

Encore un fois le chocolat, mais sous forme de fondant. Viennent ensuite les crêpes et les glaces, qui battent les classiques de la pâtisserie française : éclairs et millefeuilles.

En somme le gras et le sucré (sous forme lente ou rapide) sont plébiscités. Le sucré l’emporte sur le salé car sa préférence est plus marquée chez les 18-34 ans. Les français qui se consolent en mangeant sont partagés entre nourriture saine (53%), tendance cette fois-ci portée à 73% par les plus de 55 ans et nourriture calorique (47%).

Mais la majorité s’accorde à dire que les aliments réconfortants doivent être chaud (86%), colorés (87%) et simples (70%).

Accéder à l’étude complète

Enquête réalisée en ligne du 4 au 5 janvier 2018. Échantillon de 1 031 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e). Aide à la lecture des résultats détaillés : les chiffres présentés sont exprimés en pourcentage, les chiffres en italique/en encadré sont ceux qui apparaissent significativement au-dessus de la moyenne. Crédits Illustrations : flaticon.com

Lorsque les français sont déprimés, ils se tournent en premier vers leurs proches ou vont se promener. Mais 82% d’entre...
" />