Magazines et feuilles de printemps

les magazines de printemps

Les magazines de printemps sont de sortie. L’occasion de découvrir les superbes productions des éditions Thermostat 6. Actualité, reportages, enquêtes, portraits et conseils illustrés de magnifiques photos sont bien au rendez-vous de saison de 180°C et de 12°5.

Le sous-titre de 180°C, « Des recettes et des hommes » n’est pas usurpé tant ce numéro se révèle copieux en reportages et recettes appétissants, et gourmand en découvertes de personnalités, de parcours de professionnels passionnés et passionnants. À commencer par Virginie Giboire, la cheffe* du Racines à Rennes qui fait partager sa passion des produits et de son terroir. Toujours en Ille-et-Vilaine, la découverte de Thierry Lemarchand, agriculteur bio et éleveur de vaches d’une race oubliée, la froment du Léon, qui donne un lait à la base d’un des meilleurs beurres de la région. Plus technique, mais pas moins passionnant, l’entretien avec Serge Hecberg, président du Programme national nutrition santé, « l’homme qui lutte contre la malbouffe ». Au menu de ce numéro de printemps de 180°C, un bel hommage à l’Auberge de l’Ill qui a peut-être perdu sa 3ème étoile mais certainement pas l’excellence de sa cuisine dirigée par le talentueux Marc Haeberlin. Printemps oblige, le magazine nous emmène en Provence à la rencontre de la délicate asperge verte de Roques-Hautes. Les amateurs d’histoire se régaleront avec le menu du dernier repas du président Sadi Carnot, assassiné à Lyon quelques minutes après la fin du banquet officiel auquel il avait été convié et puis, en dessert, la curieuse vogue américaine qui consiste à manger de la pâte à cookies toute prête mais… crue !

Feuilles de vignes

Magazine vins 12°5

Cette nouvelle saison est également l’occasion pour les éditions Thermostat 6 de nous proposer son nouveau numéro de 12°5, magazine consacré aux vins et alcools. Toujours la même recette: des reportages, des dégustations et des enquêtes élégamment illustrés. Parmi les portraits proposés, celui de Didier Barral, rude vigneron de l’Hérault. Rien à voir avec Matthieu Bosser, « vigneron  urbain » à la tête d’une micro-winerie à Paris dont certaines cuvées sont déjà à la carte de grands noms de la gastronomie comme Alexandre Mazzia** à Marseille et sur celles des bistrot d’Alain Ducasse et de Jean-François Piège. Très beau reportage au coeur du pays catalan chez Abel, une des dernières entreprises à assurer la totalité du cycle de fabrication du bouchon de Liège. Un petit tour aux Climats, le restaurant parisien de Carole Colin* dont la carte des vins propose plus de 3000 références bourguignonnes. À la carte de 12°5 également, une passionnante enquête sur les méthodes d’élaboration des vins « à bulles », les origines de la forme des bouteilles de vin, les secrets de l’hydromel, « le nectar des dieux », et toujours de merveilleuses associations mets et vins comme ces surprenantes frites de panisse, aïoli au cumin.

PhG

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les magazines de printemps sont de sortie. L’occasion de découvrir les superbes productions des éditions Thermostat 6. Actualité, reportages, enquêtes,...
" />