Bocuse : fin de 55 ans de 3 étoiles

le restaurant Bocuse perd sa troisième étoile
Quenelle de sandre et homard

Le guide rouge déclasse une institution de la gastronomie française ! 2 ans après le décès de Paul Bocuse, 10 jours avant la sortie de son nouveau guide, le Guide Michelin annonce la perte de la troisième étoile du restaurant de Paul Bocuse. Cette information a été révélée par Le Point et fait l’effet d’une bombe.

Triplement étoilé depuis 55 ans sans discontinuer, le prestigieux l’établissement de Collonges-au-Mont-d’Or, le restaurant Paul Bocuse perd sa troisième étoile dans la prochaine édition du guide rouge dont le nouveau palmarès sera dévoilé le 27 janvier. La nouvelle a été annoncée par le directeur monde des guides Michelin, Gwendal Poullennec, aux trois chefs, Meilleurs Ouvriers de France, Christophe Muller, Gilles Reinhardt et Olivier Couvin.

Depuis la disparition de Paul Bocuse, « changer sans rien changer » était un peu la devise maison qui continue de privilégier la qualité, les bons produits et s’attache à proposer une cuisine généreuse. Cela ne semble plus suffire aux équipes Michelin…

Cette annonce rappelle évidemment tout le bruit autour de la sortie de la précédente édition du guide rouge. En 2019, le guide avait également déclassé d’autres très grandes adresses : La Maison des Bois de Marc Veyrat à Manigod (74), L’Auberge de l’Ill de Marc Haeberlin à Illhaeusern (68), triplement étoilé depuis 1967 et L’Astrance de Pascal Barbot (75), triplement étoilé depuis 2007.

Actuellement fermé pour travaux de rénovation, le restaurant Paul Bocuse doit rouvrir ses portes le 24 janvier 2020, juste avant la mise en vente du nouveau guide Michelin.

© Bocuse.fr

CLH

le restaurant Bocuse perd sa troisième étoile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le guide rouge déclasse une institution de la gastronomie française ! 2 ans après le décès de Paul Bocuse, 10 jours...
" />