Emile Jung, l’ex chef étoile du Crocodile est mort

Emile Jung est mort

Il avait pris sa retraite en 2009 après avoir cédé son Crocodile, institution de la gastronomie alsacienne. Emile Jung s’est éteint ce matin, le 27 janvier, des suites d’une longue maladie.

Triplement étoilé pendant treize années, le chef Emile Jung a été pendant trente-huit ans, avec son épouse Monique, à la tête du restaurant Au Crocodile à Strabourg. Emile Jung, fier ambassadeur de la gastronomie, s’est éteint aujourd’hui, jour de l’annonce du palmarès des Etoiles Michelin.

Emile Jung avait repris le restaurant Au Crocodile en 1971. Avec sa femme Monique, il en a fait une institution, une adresse incontournable en Alsace. Déjà étoilé Michelin en 1966, dans sa précédente affaire située dans le Haut-Rhin, Emile Jung était alors le plus jeune chef étoile de France, à l’âge de 25 ans.

Au Crocodile, Emile Jung a obtenu une première étoile en 1972, la deuxième en 1975 et la troisième en 1989. Une belle consécration de leur travail conjoint : Emile en cuisine, Monique en salle.

En 2002, Au Crocodile, qui tient son nom d’un crocodile naturalisé, aujourd’hui toujours en place dans le restaurant, perd sa troisième étoile. En 2009, le chef passe la main à Philippe Bohrer, aujourd’hui installé à Rouffach (68), puis prend sa retraite en 2009.

Emile Jung a marqué la gastronomie française avec des recettes comme le Sandre à la choucroute et aux baies de genièvre ou encore la Caille farcie au foie gras.

Impliqué jusqu’au bout dans la gastronomie, Emile Jung était président d’honneur de l’association Sentiers d’étoiles, qui vend au profit d’associations des soupes dont les recettes sont confectionnées par des chefs.

A son épouse Monique, à toute sa famille, Kiss My Chef présente ses plus sincères condoléances.

© Dominique Gutekunst. MaxPPP

Emile Jung est mort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il avait pris sa retraite en 2009 après avoir cédé son Crocodile, institution de la gastronomie alsacienne. Emile Jung s’est...
" />