Franck Hamel l’œil qui sublime les matières premières

Franck Hamel photographe culinaire
Poulpe © Franck Hamel

Avec Franck Hamel, photographe culinaire, vous ne regarderez plus jamais les matières premières de la même façon. Sous son objectif, tout devient beau. La nature morte reprend vie sous un savant jeu de contrastes. Il nous fait voir les choses avec esthétisme et nous procure un réel plaisir, celui de découvrir autrement notre quotidien.

 

Franck Hamel photographe culinaire
Artichaut © Franck Hamel

 

Franck Hamel

S’il fallait définir son travail, ce serait certainement le terme « sans artifice » qui s’y prêterait le mieux. Avec son objectif il saisit l’instant, le plus naturellement du monde mais avec son génie particulier. Le noir est son support. Support de couleur et de lumière pour faire ressortir les formes, les aspérités et les particularités. Son œil averti voit ce que nous ne voyons pas au premier regard. Son objectif saisit un détail, un angle, une positon et sublime la réalité du commun des mortels.

 

Franck Hamel photographe culinaire
Franck Hamel ©Julien Mota

 

Une vie d’images

Après des études en Arts Plastiques, féru de photographie, il commence à voyager pour le compte de l’agence nationale Mediafax et le magazine Regard. Il bourlingue ainsi en Roumanie puis en Asie où il découvre ce qui va profondément le marquer.

 

Des lumières sans pareil, une culture aux antipodes de la France, une cuisine colorée, savoureuse et riche en nuances. C’est alors qu’il réalise sa première photo culinaire : des kumquats pour le magazine Lifestyle East & West. 

Après un séjour au Maroc, il rentre en France et pose ses valises dans sa ville d’origine, Rennes.

Franck Hamel photographe culinaire
Homard Bleu © Franck Hamel

 

La lumière pour guide

Gourmand de nature il passe spontanément de la photographie de reportage à la photographie culinaire, en transposant les techniques du reportage photo à d’autres sujets. Plats, produits ou personnes deviennent alors ses sujets de prédilection avec une seule constante : la lumière naturelle.

Elle devient alors sa marque de fabrique, mais aussi son engagement pour une photo sans triche où le produit est le seul maître à bord, et où le photographe est au service de la lumière et son produit.

 

Franck Hamel photographe culinaire
Radis rose © Franck Hamel

 

La série « Matières Brutes »

Débutée en 2011, cette série a pour objectif de donner une dimension artistique aux matières premières alimentaires. Les produits prennent une autre vie, un autre sens que celui de leur image brute de produit alimentaire. La poésie s’installe et révèle l’art contenu dans le produit. Le révélateur c’est la lumière naturelle, maîtrisée par des jeux de lumières photogéniques dont l’instigateur est Franck Hamel. Comme nul autre, il donne un sens au produit, nous invite à le contempler dans les moindres détails, ceux sur lesquels nos yeux pressés ne s’attardent jamais.

 

Franck Hamel photographe culinaire
Lieu au sel, tendre cuisson, quinoa épicé et andouille de Vire – Recette Anthony Caillot – Restaurant « A Contre Sens » – Caen pour « Normands en Cuisine » © Franck Hamel

 

La photographie culinaire

On goûte en premier avec les yeux. La vue est la première approche, avant l’odorat d’un plat ou d’un mets. La photographie culinaire nous permet de saliver, mais aussi de rêver, elle est un art à part entière. Elle donne envie et suscite des émotions elle est le point d’entrée de la gastronomie et réunit les foules à l’occasion du Festival International de la Photographie Culinaire. Franck Hamel en est un de ses spécialistes. Avec lui, légumes, fruits ou poissons ne sont plus des aliments du quotidien mais bien des produits révélés par la lumière que l’on redécouvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avec Franck Hamel, photographe culinaire, vous ne regarderez plus jamais les matières premières de la même façon. Sous son objectif,...
" />