La FoodTech à l’écoute des millenials

FoodTech et millenials
© Fotolia

Le secteur de la FoodTech se développe en France et dans le monde entier pour répondre aux envies des consommateurs les plus surveillés : les millenials, cette génération vivant à l’heure du numérique qui bouscule les modes de consommation. Pascale Azria, co-fondatrice de Food is Social et Kevin Camphuis, co-fondateur de ShakeUpFactory ont décortiqué le phénomène à travers cette infographie.

 

FoodTech et millenials

 

La FoodTech dans le monde

Créations de nouveaux produits, ingrédients, techniques de production, nouveaux services, la FoodTech fait vivre plus de 3500 startup. La livraison de repas à domicile a un potentiel estimé en 2020 à 210 milliards de dollars. Tiré par les Etats-Unis et internet, on s’attend d’ici à moins d’une dizaine d’années à une multiplication par 10 en valeur absolue, de la part du commerce alimentaire.

L’essor de la FoodTech répond à deux besoins : celui de se nourrir et celui de satisfaire les attentes grandissantes en matière d’innovation, des millénials.

 

FoodTech et millenials

 

La FoodTech en France

Loin derrière les Etats-Unis, la France rattrape son retard et surfe sur la tendance pour devenir bientôt l’un des champions de l’innovation dans le secteur alimentaire. Startup, investisseurs, entreprises de l’agroalimentaire et distributeurs ont compris l’ampleur du challenge.

Une mutation nécessaire

Insufflé par les millenials, le changement est de mise. Cette nouvelle génération Y au comportement fortement induit par le web, impose aux acteurs de l’un des secteurs les plus porteurs de l’économie française, de se renouveler. Un boulevard s’ouvre, les entreprises s’y engouffrent avec la volonté d’innover, de réinventer et de faciliter le marché grâce au digital.

Consommer différemment mais mieux

Ces changements s’accompagnent grandement d’une prise de conscience. La société évolue vers le 2.0 mais devient aussi plus responsable. Consommation engagée et consommation responsable restent les fers de lance de ce changement. C’est ainsi que l’on voit se développer, les plateformes de circuits courts, les appli anti gaspillage et toutes sortes de solutions qui répondent à ce relatif nouveau besoin de manger sain, à petit prix.

 

FoodTech et millenials

 

L’effet vertueux

Si l’évolution du comportement de la nouvelle génération fait bouger les choses, c’est aussi l’innovation qui fait évoluer les mentalités.

En rendant accessible des solutions nouvelles, ce ne sont plus seulement les millenials qui adhèrent à ces nouveaux services mais également les générations plus anciennes qui se laissent tenter.

Le secteur de la FoodTech reste toutefois porté par cette génération de 25-35 ans fortement concerné par l’aspect sociétal, responsable et souvent ludique de toutes ces innovations. Seuls les seniors restent encore un peu sur la touche et font l’objet d’un nouveau défi à relever par la FoodTech, même si en 2020, les millenials représenteront 50% des consommateurs actifs français…. en attendant la génération Z !

Laisser un commentaire