Food service à domicile, les beaux jours continuent

Food service à domicile

En matière de FoodTech, les investisseurs voyaient le secteur du Food service à domicile à son apogée. La fermeture de Take Eat Easy et de Tok Tok Tok laissait penser que la poule aux œufs d’or n’avait plus la capacité de pondre. C’était sans compter la génération millenials qui envisage la restauration autrement. La croissance de ce secteur se poursuit bel et bien et les prévisions pour les années à venir sont encore à la hausse.

 

Food service à domicile

 

La consommation des millenials

D’après une étude de Food Service Vision, leurs occasions de consommation se font à 29% lors de repas au restaurant, à 29% lors de repas sur le pouce, à 28% lors d’un verre entre amis et à 16% via de la livraison de repas.

57% trouvent très important de se faire plaisir et seulement 23% de manger sainement au restaurant. 53% trouvent très important de manger des plats fabriqués à base de produits locaux. 72% choisissent leur lieu de snacking en consultant le site internet de l’établissement 58% ont déjà posté leurs plats sur les réseaux sociaux (Facebook, Pinterest, Snapchat…).

Ils vivent par et à travers leur smartphone. Le digital influence leur consommation et cette nouvelle façon de consommer fait évoluer le Food service à domicile.

 

Food service à domicile

 

Le Food Service à domicile

Que ce soit la livraison de repas en provenance de restaurant ou celle en provenance de laboratoires qui conçoivent des repas, le Food service continue de se développer en mettant l’accent sur l’expérience client.

Les grands acteurs de la livraison sont Deliveroo, Foodora, Uber Eats, Amazon Fresh, Allo Resto …

 

Food service à domicile

 

D’autres les concurrencent sur un segment plus fin, celui de la livraison de recettes, de produits, plus globalement, de services autour des produits et des producteurs, en misant sur la qualité, le terroir, les circuits courts. Ainsi Frichti, Foodchéri, Nestor, Popchef ou encore Pourdebon, Epicery se positionnent ainsi sur le service clés en main à des tarifs plus concurrentiels, puisque presque sans intermédiaire.

 

Food service à domicile

 

La croissance du Food service à domicile

500% de croissance en 2016 pour la livraison de repas. Selon une étude de Rocket Internet, ce marché devrait atteindre les 90 milliards d’euros au niveau mondial d’ici à 2019.

Même si la pizza reste la star incontestée de la livraison, le Food service à domicile ne cesse de progresser et l’on voit se développer les enseignes en Province. Les levées de fond vont bon train et les investisseurs s’y engouffrent. Outre les gros acteurs de la livraison de repas, ce sont quelques pépites françaises qui les séduisent. Frichti, Foodchéri, Popchef, Lunchr, Digifood, les Nouveaux Fromagers … se développent vitesse grand V et peaufinent leurs offres pour chaque instant de consommation, même le petit-déjeuner est pris en compte.

 

Food service à domicile

 

Le client au cœur de la stratégie Food service

Avec un délai moyen de livraison de 30 minutes, tout est fait pour toujours plus de qualité, de praticité. Les investissements dans le secteur se concentrent essentiellement autour des technologies pour optimiser les parcours de livraison, les flux de commandes et les coûts de déplacements.

Des innovations qui tournent autour de la quête de toujours plus de service et du renouvellement de l’expérience client. Ce client hyper connecté, qui peut aisément et rapidement nuire à la réputation d’un service ou d’une enseigne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En matière de FoodTech, les investisseurs voyaient le secteur du Food service à domicile à son apogée. La fermeture de...
" />