Quels fromages français choisir pour une bonne fondue ?

Quels fromages pour la fondue

Savoureuse, conviviale la fondue est le plat d’hiver par excellence. Elle peut être savoyarde, jurassienne, et pourquoi pas normande. Tout dépend les fromages qui la composent avec quelques constantes immuables : le vin blanc, la gousse d’ail et bien sûr le pain.

Quels fromages pour la fondue

Les secrets de la fondue

Tout d’abord on frotte le caquelon à l’ail. On ajoute le vin blanc que l’on fait frémir puis on incorpore progressivement le fromage préalablement coupé en morceaux. Patiemment on le fait fondre doucement, sans jamais le faire bouillir et tout en remuant.

 

La fondue Savoyarde

Abondance et Beaufort en même quantité avec un peu d’Emmental de Savoie. Et pour une fondue encore plus crémeuse il est possible d’ajouter du Reblochon.

Quels fromages pour la fondue
Abondance

Abondance

Ce vieux fromage créé au XIIe siècle, a un goût unique et authentique. Protégé par une AOP, ce fromage à pâte pressée cuite est fabriqué en Haute-Savoie, sous forme de meule cylindrique. Sa pâte souple et fondante, de couleur ivoire à jaune pâle, offre une saveur fruitée, issue d’un savant mélange entre des goûts d’ananas, d’abricot, d’agrumes et de noisette. Une fois le fromage produit, il est cerclé, puis plongé dans un bain de saumure. Pendant son affinage, le fromage est retourné tous les deux jours et est enfin prêt au bout de 100 jours.

Quels fromages pour la fondue
Beaufort

Beaufort

Il fête cette année ses 50 ans d’AOP. Très semblable visuellement à l’abondance à cause de sa forme de meule à talon concave, le beaufort requiert, lui, un affinage plus long (de 6 à 9 mois). Il en existe 3 sortes. Le Beaufort, le Beaufort d’été et le Beaufort Chalet d’alpage, fabriqué à plus de 1500 m, avec le lait d’un seul troupeau.

Sa pâte lisse et fondante a un goût à la fois fruité et fleuri avec quelques notes de fruits grillés.

Quels fromages pour la fondue
Emmental de Savoie

Emmental de Savoie

IGP depuis 1996, ce fromage au lait cru est une pâte pressée cuite présenté en très grosse meule. Sa pâte souple présente de grands trous et offre un goût doux et fruité. Produit en fruitières, en Savoie et Haute-Savoie, il fait partie des plus anciens fromages français. Sa période d’affinage, pendant laquelle se forment les yeux (trous) peut aller de 75 jours à 12 mois.

Quels fromages pour la fondue
Comté

La fondue Jurassienne

Exclusivement à base de comté, le fromage du Massif du Jura. Lui aussi est produit en fruitières et bénéficie de l’AOC depuis 1958.

Son affinage minimum est de 4 mois. Chez les fromagers, on trouve habituellement du comté de 8 à 10 mois, mais aussi de 18 à 24 mois et même de 36 ou encore 41 mois, bien souvent exceptionnels. Bien qu’il ne soit pas fermier, le comté possède un goût différent selon la fruitière dans laquelle il a été produit. Ce goût varie en fonction de sa saison de production et du fromager fruitier qui le fait.

Quels fromages pour la fondue
La fromagerie de Ludovic Bisot – Meilleur Ouvrier de France

Pourquoi pas la fondue normande ?

Et si vous êtes résolument de l’Ouest, vous pouvez aussi essayer la fondue normande à base de Camembert, de Livarot, de Pont l’Evêque, et bien sûr de Calvados, à déguster avec des morceaux de pommes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Savoureuse, conviviale la fondue est le plat d’hiver par excellence. Elle peut être savoyarde, jurassienne, et pourquoi pas normande. Tout...
" />