L’espoir renaît pour l’Espérance à Vezelay

L'espoir renaît pour l'Espérance

On ne se souvient que trop de la fermeture de l’établissement de Marc Meneau, placé en liquidation judiciaire en 2015. Le restaurant Etoilé Michelin n’avait pu se redresser malgré un plan de redressement sur 10 ans. Un repreneur avait pointé le bout du nez avant de finalement se désister. C’est finalement le groupe fondé par Guillaume Multrier et Alain Ducasse qui reprend l’affaire.

 

L’espoir renaît pour l’Espérance
Marc et Pierre Meneau

 

L’Espérance

« L’Espérance » trois étoiles au Guide Michelin en 1983, avait été rétrogradé en 1999. Puis Marc Meneau avait regagné son étoile en 2004 avant de la perdre à nouveau.

L’hôtel 4 étoiles et la table étoilée comptaient une cinquantaine de salariés qui ont vu passer sous leurs yeux les plus grands. De Nixon à Khol en passant par Gainsbourg et la reine d’Angleterre, tous se pressaient pour déguster l’extraordinaire cuisine de Marc Meneau.

 

L’espoir renaît pour l’Espérance
Alain Ducasse © avenuemontaigneguide.com

 

L’espoir

Le Tribunal de commerce a validé la reprise. Et c’est le groupe fondé par Guillaume Multrier et Alain Ducasse qui redonnera ses ores à la bâtisse de Saint-Père-sous-Vézelay.

Recréer un hôtel mythique, avec une vraie table et perpétuer la tradition des grandes maisons française, c’est le crédo de ces nouveaux repreneurs.

Encore quelques mois à attendre avant de voir ré-ouvrir l’Espérance. Car ce sont des travaux d’envergure qui sont prévus.

L’espoir renaît pour l’Espérance
Guillaume Multriez © lesechos.fr

 

 

Marc Meneau, une vie mouvementée

Pur autodidacte de la cuisine, c’est dans les livres qu’il apprend son métier. Son seul but est de donner du plaisir aux autres. Il obtient deux étoiles Michelin en 1975, puis la troisième en 1984. A la surprise générale, l’Espérance rétrogradée à deux étoiles en 1999. Puis un nouveau retournement de situation en 2004, le ramène à deux étoiles.

En 2007, l’Espérance est mis en première liquidation judiciaire et finit par rouvrir ses portes en 2008 et retrouve deux étoiles jusqu’à la deuxième liquidation judiciaire de 2015.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On ne se souvient que trop de la fermeture de l’établissement de Marc Meneau, placé en liquidation judiciaire en 2015....
" />